Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 13/06/2024

Top Infos Rewmi du 13/06/2024: Affaire Thérèse Faye – Cheikh Bara Ndiaye….Les agents de l’UDE Thiès réclament 4 mois de salaires à Diop SY….Marché gré-gré entre le ministère de la Santé et ACD, la décision connue ce jeudi….Dette fiscale, les comptes de Walfadjri bloqués….Dahra Djoloff souffle…

 

Marché gré-gré entre le ministère de la Santé et ACD, la décision connue ce jeudi 

L’affaire du marché de gré à gré entre le ministère de la Santé et de l’Action sociale et la société Afrique Conception Distribution (ACD), d’une valeur de 71 milliards de FCFA, approche de son épilogue. Plusieurs sociétés concurrentes, ayant déposé une requête en annulation, attendent le verdict de la Cour suprême prévu ce jeudi 13 juin. Le marché controversé, financé par la banque allemande KFW, vise à améliorer les infrastructures médicales du Sénégal. Il comprend le relèvement des plateaux techniques des services d’imagerie médicale des hôpitaux, la construction et l’équipement de l’hôpital de Bakel, ainsi que du Centre de diagnostic et d’imagerie du centre hospitalier régional de Fatick, et la fourniture de matériel roulant, notamment des ambulances médicalisées.

Plusieurs entreprises spécialisées dans la vente de matériel médical, telles qu’Afsi SA, Carrefour Médical, et Technologies Services, ont contesté l’octroi exclusif du marché à ACD, soupçonnant des irrégularités. Selon Les Échos, ces entreprises estiment qu’un marché aussi substantiel ne devrait pas être attribué sans une procédure compétitive. Cependant, depuis le dépôt de la requête, certaines sociétés se sont désistées, adressant des lettres au Premier président de la Cour suprême pour officialiser leur retrait. Malgré ces désistements, la procédure suit son cours et la Chambre administrative de la haute juridiction doit examiner le recours.

Cités dans un détournement portant sur 20 milliards, les deux indiens finalement libres 

Du nouveau dans l’affaire du détournement de manganèse ! Les deux ingénieurs Indiens déférés par la Division des investigations criminelles (Dic), viennent d’être placés  sous contrôle judiciaire, par le juge d’instruction du deuxième cabinet Mamadou Seck. Autrement dit, le duo incriminé est actuellement libre. Il faut dire que des tractations étaient en cours pour les faire libérer. Une personnalité aurait joué les bons offices. Toutefois, certains craignent que ces étrangers incriminés profitent de la « porosité de nos frontières » pour quitter le pays. Pour rappel, ces ingénieurs indiens et employés de la société Falcon ont été arrêtés par la Dic pour une  affaire de gros sous tournant autour de 20 milliards de F CFA.

Affaire Thérèse Faye – Cheikh Bara Ndiaye 

Du nouveau dans le feuilleton judiciaire opposant Cheikh Bara Ndiaye à Thérèse Faye. La Division des investigations criminelles a clôturé l’enquête et a transmis le dossier au parquet de Dakar sous forme de renseignement judiciaire. Ainsi, le sort du chroniqueur de Walf Tv, Cheikh Bara Ndiaye, est entre les mains du procureur de la République Abdou Karim Diop. Pour rappel, M. Ndiaye avait accusé l’ancienne ministre du Développement communautaire, de la Solidarité nationale et de l’Équité sociale et territoriale de s’être enrichie de façon illicite. Pour laver son honneur, Thérèse Faye a porté plainte. Le procureur avait confié l’enquête au commissaire principal Adramé Sarr, chef de la Dic. Convoqué et interrogé sur procès-verbal, Cheikh Bara Ndiaye n’avait fourni aucune preuve de ses accusations.

Dahra Djoloff souffle

Un rêve qui deviendra sous peu une réalité pour les populations de la ville de Dahra Djolof. En effet, le maire de la localité l’ancien ministre Samba Ndiobene Ka promet d’inaugurer bientôt le foyer qui a toujours été une vieille préoccupation pour les jeunes. Le bonheur ne venant pas seul, certains jeunes artistes de la place de souligner que ce joyau va participer à renouer la culture dans le Djoloff. Conscient de la forte démographie dans sa ville Samba Ndiobene Ka compte élever le plateau sanitaire en mettant sur place un dispensaire municipal qui va garantir également les soins des villages environnants. Toujours dans ses  œuvres pour le compte de ses administrés, pour désengorger le marché central l’unique point de convergence des marchands, il promet d’inaugurer un autre marché. 

 Les agents de l’UDE Thiès réclament 4 mois de salaires à Diop SY

Les travailleurs de la société Urbaine Entreprise (UDE) de Thiès de Diop Sy sont montés au créneau ce mercredi pour dénoncer des arriérés de salaire de 4 mois. Ces agents, constitués en majorité de chauffeurs et de mécaniciens, interpellent le maire de Tivaouane et propriétaire de la boîte Diop SY afin de rentrer dans leurs fonds en cette période de préparatifs pour la Tabaski. 

Selon leur porte-parole, « les agents vivent dans des conditions misérables dans cette entreprise avec des salaires en retard », qui a révélé que « dans cette entreprise, il n’y a ni assurance ni augmentation de salaire. Les salaires varient entre 100.000 F CFA et 125.000 F CFA. C’est vraiment désolant. Nous interpellons les autorités qui ont promis la rupture. Notre directeur n’est pas prêt pour nous payer. Nous demandons au maire de Tivaouane responsable de cette entreprise de soulager les pères de famille. Nous sommes dans l’inquiétude totale ».

Dette fiscale, les comptes de Walfadjri bloqués

Décidément, les nouvelles autorités ne badinent pas avec le paiement des impôts par les entreprises de presse. Après Avenir Communication, éditeur du journal « Le Quotidien », l’Etat a mis la main sur les comptes bancaires du groupe Walfadjri pour le même motif. Et c’est le Président directeur général Cheikh Niass qui a donné l’information à travers une note adressée à ses agents. « Nous sommes au regret d’informer le personnel du Groupe Walfadjri que, pour cette année 2024, la direction n’est, malheureusement, paren mesure d’allouer aux agents qui le désirent la traditionnelle « Avance Tabaski ».


La raison étant que, comme vous le devinez, les nouvelles autorités ont décidé de bloquer nos comptes bancaires avec un Avis à tiers détenteur (Atd) pour des impôts de 2016 à 2018″, a indiqué l’avocat, qui dit avoir reçu l’avis, ce mercredi, par les services de la direction générale des impôts et domaines. Il souligne que « c’est donc la gestion de Sidy Lamine Niass qui n’est plus de ce monde pour se défendre que l’Etat attaque », sans donner plus de détails. 

Vérifier aussi

81759791 58835019

Urgent! Babacar Ndiaye, animateur à la RTS, porté disparu depuis le 13 mai 2024.

Babacar Ndiaye, animateur à la RTS, est ainsi porté disparu depuis le 13 mai 2024.Une …