Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 14/06/2024

Top Infos Rewmi du 14/06/2024: La position tranchée de l’ambassade de Chine au Sénégal sur la famille de Ibrahima Fall parle d’humiliation et réclame justice…Le procès des six manifestants de Mbacké renvoyé…La position tranchée de l’ambassade de Chine au Sénégal sur…..Un accident fait 3 blessés à Ourossogui….

 

Publicités

La position tranchée de l’ambassade de Chine au Sénégal sur…

L’affaire du chauffeur sénégalais tabassé par des ressortissants chinois et un sénégalais dans une usine à Mboro est suivie de près par l’ambassade de Chine au Sénégal. En effet, le porte-parole de la représentation diplomatique a sorti un communiqué afin d’exhorter les ressortissants et les entreprises chinoises à respecter la législation sénégalaise. Toutefois, elle dénonce les commentaires haineux des sénégalais sur les réseaux sociaux sur la Chine et invite le public et les médias à rester vigilants et préserver l’image des relations sino-sénégalaises.  » L’Ambassade de Chine au Sénégal a remarqué une vidéo circulant sur internet concernant deux ressortissants chinois et un citoyen sénégalais, nous en sommes profondément préoccupés et tenons à faire savoir notre position à cet égard», indique la note du porte-parole de l’ambassade de Chine. Ainsi, indique-t-il, « le gouvernement chinois exhorte toujours les ressortissants et entreprises chinois au Sénégal à observer strictement les lois et règlements sénégalais, à respecter la culture et les coutumes locales, à vivre en amitié et harmonie avec la population locale, et s’oppose fermement aux actes de violence à l’encontre de toute personne, en toutes circonstances et de quelle manière que ce soit ». 

La position tranchée de l’ambassade de Chine au Sénégal sur… (Bis)

Toutefois, souligne  le document  » nous constatons qu’une enquête nécessaire est en cours, afin de rétablir la vérité sur l’intégralité de l’incident. Nous notons également que certains commentaires en ligne ont fait des remarques irresponsables. Il nous est impératif d’inviter le public et les médias à rester vigilants à toutes tentatives de sortir les choses de leurs contextes et d’exploiter cette affaire pour attiser l’hostilité entre communautés et ternir l’image des amitiés sino-africaine et sino-sénégalaise ». Sur ce, précise le porte-parole de l’ambassade, « les coopérations d’amitié sino-sénégalaise fructueuses ont résisté à l’épreuve du temps et des aléas internationaux, et ont contribué considérablement au bien-être de nos populations. C’est le courant de l’histoire et l’aspiration commune de nos peuples qu’aucune force ne saurait jamais ébranler ou empêcher. Rappelons que des ressortissants chinois, patrons d’une entreprise à Mboro ainsi qu’un sénégalais impliqués dans une scène de violence sur un chauffeur sénégalais, Ibrahima Fall, ont été arrêtés, avant d’être placés en garde à vue, hier mercredi 12 juin 2024. Ils seront jugés le 26 juin prochain.

… la famille de Ibrahima Fall parle d’humiliation et réclame justice

La famille d’Ibrahima Fall est très affectée par l’agression physique de ce dernier dans une entreprise chinoise de carrière de béton à Darou Khoudoss. Joint par téléphone, son frère Souleymane Fall qui était au bout du fil, (la victime n’étant pas dans les dispositions de parler), a regretté les faits qui se sont produits dans cette usine il y a quelques jours. À l’en croire, il s’agit d’une « vraie humiliation pour la race noire », mais également un manque de respect notoire pour le Sénégal. « Ce sont des étrangers qui viennent chez nous pour exploiter nos ressources minières. Ils exploitent nos biens et en plus ils nous maltraitent », a-t-il pesté. « Nous voulons que justice soit faite. Cette affaire ne doit pas rester impunie. Heureusement que la justice fera son travail », a-t-il ajouté. Présentement, Ibrahima Fall garde le lit dans son village natal à Keur Pathé. Un village niché entre Notto et Mont-Rolland. Des bonnes volontés comptent d’ailleurs organiser une campagne de levée de fonds pour venir en aide à sa famille qui prend en charge les frais médicaux…

Le procès des six manifestants de Mbacké renvoyé 

Le procès du président du Conseil communal de la jeunesse de Mbacké et ses cinq co-prévenus est renvoyé au 27 juin 2024. Serigne May Seck,  le conseiller municipal Ibrahima Diop, Aliou Sow, Mbeugue Diop, Mame Mor Diaw et Mor Cissé ont été attraits, ce jeudi devant la barre du tribunal d’Instance de Mbacké. Ce, avant que le juge ne prononce le renvoi de leur dossier. Déférés lundi dernier, ces six (6) manifestants bénéficient d’une liberté provisoire. Pour rappel, un collectif regroupant des habitants de Mbacké avait initié, vendredi dernier, un sit-in au quartier Escale pour exiger le déguerpissement d’une station-service pour l’implantation d’un rond-point. Malgré l’interdiction du préfet Khadim Hann, certains jeunes ont voulu tenir ce rassemblement sur la voie publique. La police a interpellé six (6) parmi eux pour organisation et participation à une manifestation interdite.

Un homme d’une soixantaine d’années tué dans sa chambre à Manda Douanes 

Le nommé Souga, sans autre précision, âgé d’une soixantaine d’années, a été retrouvé mort, tué de plusieurs coups de couteau dans sa chambre. Sa moto a été emportée. Les faits se sont déroulés à Manda Douanes. La découverte macabre a eu lieu avant-hier matin. Le corps sans vie, gisant dans une mare de sang, a été acheminé à l’hôpital pour autopsie. Les gendarmes de la localité, qui ont procédé aux constatations d’usage, ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de ce meurtre qui alimente les conversations des habitants de la localité. 

Un accident fait 3 blessés à Ourossogui 

Ce jeudi matin, un accident a fait trois blessés dans un état grave, à Ourossogui, dans la région de Matam. Selon les informations rapportées par une source généralement bien informée, un véhicule a heurté un moto-jakarta qui transportait deux écolières. Le motocycliste et les deux passagères ont été grièvement blessés et transportés d’urgence à l’hôpital de Ourossogui. 

Meurtre à Mbodiène

Le commissariat urbain de Tivaouane vient de mettre la main sur les deux individus qui ont acheté la moto Jakarta de la victime du nom de Moustapha Dimé tué et brûlé vif à Mbodiène. Après avoir commis son crime, le sieur Sy s’était rendu à Sindia afin d’écouler son butin. L’exploitation de son téléphone par la police a permis de remonter les faits pour aboutir à l’arrestation de deux autres personnes. Les 3 mis en cause seront ainsi déférés dans les heures à venir…

Vérifier aussi

222EZA 800x445 1

Processus de renégociation des contrats : Le président Diomaye Faye annule un accord de 459 milliards de FCFA.

Le gouvernement sénégalais a annoncé l’annulation d’un contrat de 700 millions d’euros signé il y …