Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 25/04/2024

Top Infos Rewmi du 25/04/2024: 20 chauffeurs d’Allo Taxi arrêtés à Saint Louis….Un corps sans vie découvert près du lycée de Kafountine…Surproduction d’oignons et de pomme de terre…Procès en diffamation opposant Cheikh Yérim Seck à l’ex capitaine Touré…

 

Publicités

Procès en diffamation opposant Cheikh Yérim Seck à l’ex capitaine Touré 

Évoqué ce mercredi au Tribunal de grande instance de Dakar, le jugement a été fixé au 8 mai prochain. L’information a été donnée par l’ex capitaine Touré sur les réseaux sociaux. « L’affaire du procès en diffamation opposant à monsieur Cheikh Yerim Seck devant le Tribunal de grande instance (Tgi) hors classe de Dakar a été finalement évoquée ce matin. La décision du Tribunal sera connue en principe le 08 mai 2024. Merci », a-t-il écrit. Pour rappel, Seydina Touré (ex capitaine)  de la gendarmerie poursuit Cheikh Yérim Seck et les éditions Harmattan pour les faits de diffamation. Dans un livre, le journaliste a, en effet, fait des accusations contre Seydina Oumar Touré dans l’affaire Sweet Beauty.

Un corps sans vie découvert près du lycée de Kafountine 

Le corps sans vie d’un jeune garçon non identifié a été découvert ce matin aux alentours du lycée de Kafountine.  Selon le maire David Diatta que nous avons joint au téléphone, il a été informé hier matin, par la gendarmerie, de la découverte macabre dont les circonstances de la mort restent encore inconnues. Cependant, l’édile affirme que c’est pour la première fois qu’un tel drame survient dans sa commune. « Nous notons beaucoup de cas d’agression, mais pas la découverte d’un corps sans vie, depuis notre installation ». La gendarmerie a ouvert une enquête.

Surproduction d’oignons et de pomme de terre

Surproduction, méventes, absences de chambres froides, les producteurs  maraîchers de Cayar ont exprimé leur inquiétude. Selon eux, l’écoulement des marchandises pose un grand problème. Ce qui fait que plusieurs tonnes d’oignons et de pommes de terre risquent de pourrir. Face à cette situation, ils interpellent le ministre de l’agriculture, Dr Mabouba Diagne afin qu’il dote la zone des Niayes de chambres froides. « Actuellement, le marché est inondé de pommes de terre et d’oignons. C’est lié à la surproduction. Des tonnes d’oignons et de pommes de terre risquent de pourrir parce qu’on a pas vu de preneurs et nous n’avons pas de chambres froides et des magasins de stockage.

C’est cela notre véritable problème », a alerté le secrétaire général de l’association des producteurs maraîchers de Cayar, Mbaye Ndoye, ce mercredi. Toutefois, ces maraîchers rassurent les consommateurs sur une éventuelle pénurie d’oignons et de pommes de terre d’ici la Tabaski. « Ce que nous avons vu sur le marché et au niveau de la plateforme nous rassure. La zone des Niayes serait en mesure de pouvoir ravitailler le marché local », a-t-il déclaré.

20 chauffeurs d’Allo Taxi arrêtés à Saint Louis 

Les chauffeurs d’Allô Taxi de Saint-Louis, communément appelés « War Gaindé », sont descendus dans la rue pour manifester, à la suite de l’arrestation d’une vingtaine d’entre eux par la police pour violation de la réglementation sur le transport public de passagers. Arborant des brassards rouges, ces transporteurs ont fait face à la presse pour protester contre « l’arrestation de leurs camarades et les mesures répressives de la police qui entravent leur activité ».

Ils attirent l’attention des autorités compétentes sur les difficultés croissantes qu’ils rencontrent dans l’exercice de leur profession. Ils ont pointé du doigt certains transporteurs de bus Tata et dénoncé les obstacles rencontrés dans la régularisation de leur activité. Selon Cheikh Mbodj, leur porte-parole, les chauffeurs d’Allo Taxi font face à une situation difficile en raison des tracasseries policières. « Depuis 2017, nous avons créé des agences telles que Walou des jeunes chauffeurs où plus de 100 personnes travaillent. 

20 chauffeurs d’Allo Taxi arrêtés à Saint Louis (Bis)

Vingt de nos camarades ont été arrêtés lors d’un voyage, ce qui n’est pas normal. Nous possédons des véhicules de transport et demandons au président Bassirou Diomaye Faye de libérer les voitures Allô Taxi », a-t-il souligné. Il a également mis en lumière les difficultés rencontrées sur les routes. « Il nous est très difficile de travailler correctement. Nous partageons nos recettes avec certains policiers et gendarmes qui nous extorquent de l’argent », a-t-il ajouté. Tout en colère, ils ont interpellé le Premier ministre Ousmane Sonko et les autorités administratives de Saint-Louis. « Nous avons chaleureusement accueilli Ousmane Sonko à Saint-Louis et l’avons soutenu. Il doit intervenir.

Le gouverneur et le préfet doivent veiller sur la ville et surveiller ce qui se passe. Nous sommes la jeunesse Allô Taxi qui contribue à l’économie locale. Nous ne pouvons pas acheter un véhicule à 5 millions pour le laisser au garage et rester à la maison à ne rien faire. Nous sommes tous des responsables, des chefs de famille qui dépensent chaque jour entre 7 000 et 8 000 F pour les dépenses quotidiennes », a assuré le porte-parole du jour.

Vérifier aussi

Coopération Internationale: Ousmane Sonko a reçu en audience 04 ambassadeurs

 Le Premier ministre a reçu en audience les ambassadeurs au Sénégal de la Chine, des …