Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi: KOGN BI

Top Infos Rewmi du 08 07 2021: Un Goorjigeen échappe au lynchage au Parcelles Assainies, Assimi Goïta, a prêté serment ce Lundi au Mali, L’enquête ouverte sur l’évasion de Boy Djiné de la prison du Camp pénal de Liberté 6…

Noyade

Publicités

Un « Modou-Modou » est mort noyé après une course poursuite avec la police. Le drame a eu lieu en Italie vendredi dernier. Khadim Khoulé, 23 ans, avait volé de la nourriture dans un supermarché à Eurospar. Pris en flagrant délit, il s’est enfui pourchassé par les limiers. Pour échapper aux agents de police,  il s’est jeté dans les eaux de la Brenta où il est mort noyé. Il avait déjà été condamné pour des délits comme outrage à agents.

Les matons blanchis, Une 4e arrestation

L’enquête ouverte sur l’évasion de Boy Djinné de la prison du Camp pénal de Liberté 6 blanchit les matons, qui étaient de garde le jour de l’échappée de Baye Modou Fall. Les investigations écartent la thèse d’une assistance interne. L’exploitation des caméras de surveillance de la prison du Camp pénal a permis de connaître le mode opératoire de Boy Djinné et de ses complices. L’Administration pénitentiaire conclut que Boy Djinné a bénéficié d’une aide extérieure.

Une nouvelle personne a été arrêtée dans l’affaire de l’évasion de Boy Djinné. La mise en cause aurait envoyé de l’argent à Baye Modou Fall. Les enquêteurs ont pu tracer le transfert d’argent effectué en faveur du détenu. La personne est poursuivie pour aide et assistance à un évadé. Les trois autres personnes arrêtées avec Boy Djinné ont été présentées au procureur hier lundi. Elles sont poursuivies pour association de malfaiteurs et délit de connivence à l’évasion. De son côté, Boy Djinné garde le silence, refusant de réponde aux questions des enquêteurs.

Disparition

Portés disparus depuis plus de 15 jours, les frères Moussa et Ibrahim Ba ont été retrouvés dimanche à Linguère, selon leur sœur joint au téléphone par Libération online. Agés respectivement de 11 et 12 ans, ils avaient fugué de leur daara sis à Kaolack pour tenter de retourner chez eux, à Vélingara.

Procureur de Diourbel

À Diourbel, la famille de Mamadou Seydou Diao, du nom du substitut du procureur, est sous haute surveillance. Les policiers veillent au grain pour parer à toutes représailles des disciples mourides.  Tout est parti de l’audience, sur fond d’un litige foncier, qui a lieu, le 1 juin passé au Tribunal de grande instance de Diourbel. Me Abdoulaye Babou, qui défendait la partie civile, accuse le substitut du procureur d’avoir tenu des propos outrageants envers le fondateur du mouridisme, Serigne Touba. L’Union des magistrats du Sénégal (Ums) a décidé de saisir la justice.

Un Goorjigeen échappe au lynchage

Un homosexuel (goorjigeen en wolof) a passé un sale quart d’heure aux Parcelles Assainies. Il a été encerclé par une immense foule qui voulait lui faire la peau, avant que la police n’intervienne pour le tirer d’affaire. Habillé d’un « Djalabé », le «goorjigeen» a été attrapé par une foule en colère. Il a été encerclé par plusieurs personnes.  Sur la vidéo tournée plusieurs minutes après l’arrestation de cet homosexuel, on y voit la voiture de la police. Les forces de l’ordre, appelé, sont venues le récupérer. N’eut été l’intervention des policiers, le pire aurait pu se produire.

Arrestation

On en sait plus sur les 873 personnes interpellées par les pandores à l’ancienne piste, zone fortement touchée par la délinquance et les agressions. Parmi les 873 personnes arrêtées, il y a 213 Guinéens, 4 Bissau Guinéens et 2 Sierra Léonais. 12 individus ont été placés en garde à vue pour divers délits dont détention de chanvre indien, exploitation de débit de boissons sans autorisation administrative et détention d’armes blanches.

Pape Makhtar Diallo quitte D Média

Pape Makhtar Diallo chroniqueur de D media a présenté sa démission en direct sur le plateau des « grandes gueules. Ce, pour convenance personnelle. L’information a fait le tour des réseaux sociaux. A rappeler que l’’émission « Ndoumbelane » de Sen TV de vendredi dernier a été suspendue après un échange très houleux entre Farba Senghor et le chroniqueur.

Goïta

Chemise blanche, cravate noire, veste d’officier, donc tenue d’apparat avec ses galons de colonel. Et c’est plutôt ému que le nouveau président de la transition, Assimi Goïta, a prêté serment. Il a également, désormais, le titre de chef de l’État. . Il a ensuite annoncé son ambition d’organiser des élections juste dans les délais prévus. Il a ajouté que « le Mali va respecter ses engagements ». Puis, l’autre moment fort s’est produit lorsqu’il a annoncé, dans son discours, la réduction du train de vie de l’État avec précisions.

«Les deux tiers des fonds de souveraineté de la présidence de la République seront supprimés », soit 1,8 milliard de francs CFA par an, qui « serviront désormais à la fourniture de l’eau et à la création de centres de santé pour les populations les plus démunies sur toute l’étendue du territoire national ». Le président de la transition affirme vouloir changer les choses. Dans la salle, Choguel Maïga, pressenti pour le poste de Premier ministre, était assis devant comme si sa nomination n’était qu’une question d’heures.

Vérifier aussi

Urgent! La Culture sénégalaise en deuil : Aida Dramé de « Daaray Kocc » n’est plus

C’est une triste nouvelle qui est tombée hier touchant le monde de la Culture sénégalaise. …