Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Yémen: L'occasion sérieuse de mettre fin à la guerre se présente selon l’ONU
Yémen: L'occasion sérieuse de mettre fin à la guerre se présente selon l’ONU

Yémen: L’occasion sérieuse de mettre fin à la guerre se présente selon l’ONU

Une trêve expirée qui donne toujours des résultats positifs et un récent échange massif de prisonniers sont des signes d’espoir au Yémen, mais il reste encore du travail à faire pour mettre fin à la guerre entre le gouvernement soutenu par une coalition menée par l’Arabie saoudite et les rebelles houthis, a déclaré lundi l’Envoyé spécial de l’ONU Hans Grundberg au Conseil de sécurité.

« Un an après que les parties ont convenu d’une trêve sous les auspices de l’ONU, le Yémen se trouve à nouveau à un tournant », a-t-il déclaré, s’exprimant par vidéoconférence.  « Je crois que nous n’avons pas vu en huit ans une occasion aussi sérieuse de progresser vers la fin du conflit. Mais le vent pourrait encore tourner à moins que les parties ne prennent des mesures plus audacieuses vers la paix », a-t-il averti.

Publicités

M. Grundberg a noté que bien que la trêve historique ait expiré il y a six mois, elle continue de produire des résultats, et les parties s’engagent sur les prochaines étapes.  Elles ont également montré que la négociation peut être efficace. Au cours du week-end, près de 900 personnes de tous bords, détenus dans le cadre du conflit, ont été libérées de prison – résultat de réunions tenues le mois dernier en Suisse sous les auspices de l’ONU.

Pendant ce temps, de nombreux aspects de la trêve historique continuent d’être mis en œuvre, ce qui représente un autre signe encourageant.  « Le Yémen connaît la plus longue période de calme relatif à ce jour dans cette guerre ruineuse », a déclaré M. Grundberg. « La nourriture, le carburant et d’autres navires commerciaux continuent d’affluer vers Hodeïda. Et les vols commerciaux continuent entre l’aéroport international de Sanaa et Amman », en Jordanie.

Cependant, il a insisté sur le fait que cela ne suffisait pas, car la population yéménite vit toujours avec des difficultés inimaginables. En outre, l’activité militaire récente dans plusieurs gouvernorats augmente le potentiel d’escalade, ce qui pourrait rapidement annuler les gains durement acquis.

Calme relatif au milieu du conflit 

M. Grundberg a noté que si la trêve était une réalisation importante, elle était censée être une mesure temporaire vers des pourparlers pour mettre fin à la guerre.  Il poursuit ses efforts en faveur d’un cessez-le-feu permanent et de la réactivation du processus politique, ainsi que de mesures visant à atténuer la situation économique et humanitaire désastreuse dans le pays.  Il a ajouté que des discussions sont également en cours entre les parties prenantes yéménites et régionales, notamment l’Arabie saoudite et Oman. L’envoyé de l’ONU a aussi salué une déclaration des ministres des Affaires étrangères saoudien et iranien sur le renforcement de la coopération en matière de sécurité régionale, publiée à la suite d’une réunion dans la capitale chinoise, Beijing.

M. Grundberg a souligné que tout nouvel accord au Yémen doit être une étape claire vers un processus politique dirigé par les Yéménites, nécessitant un engagement fort des parties à se rencontrer et à négocier de bonne foi. Il a reconnu qu’il restait beaucoup de travail à faire pour instaurer la confiance et finalement parvenir à la paix.

« Les efforts de médiation s’adapteront et évolueront toujours. Mais, si les parties laissent passer ce moment sans parvenir à un accord, ce sera vraiment regrettable », a-t-il déclaré, exhortant la communauté internationale à « redoubler de soutien pour que cette opportunité délicate et rare ne soit pas perdue ».

Vérifier aussi

image1170x530cropped

Paix et Sécurité: Les violations commises à l’encontre des enfants dans les conflits armés ont connu une augmentation « choquante » en 2023, déplore l’ONU

La violence contre les enfants pris dans les conflits armés a atteint des « niveaux extrêmes » …