Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
colydep

3e mandat, « détenus politiques » : les exigences du Colidep

Le Collectif pour la libération des détenus politiques (Colidep) a tenu une manifestation pacifique ce vendredi 16 décembre, à la place de la Nation. Le cortège de manifestants, encadré par un dispositif policier, est parti de la place de la Nation pour rejoindre le rond-point BCEAO. Le Colidep exige la libération des détenus politiques et met en garde contre une troisième candidature du Président Macky Sall.

Publicités

« Nous exigeons la libération immédiate et sans condition de tous les otages politiques. En commençant par les Forces spéciales de Cheikh Oumar Diagne, d’Abdou Karim Guéye dit Karim Xrum Xax, d’Outhmane Diagne, de Pape Ibra Gueye dit Papito Kara, de Fadilou Keita », a dit Papa Abdoulaye Touré, coordonnateur du Mouvement « Sénégal ma priorité » et membre du Colidep.

Présent à la manifestation, Aliou Sané appelle les forces vives à rejoindre le Colidep dans le combat.

« L’objectif de cette marche est d’amener le régime de Macky Sall à la raison pour qu’il libère ces prisonniers politiques et d’opinions. Le Colidep est en train de se battre avec bravoure et il est important avec toutes, les forces viennent renforcer les efforts du Colidep. C’est le début d’une vague de mobilisation intense et déterminée pour que Macky Sall au plus vite puisse libérer ces otages politiques et d’opinions », a soutenu le coordonnateur du mouvement Y’en a marre.

D’ailleurs, il met en garde contre une troisième candidature de Macky Sall.

« Il faut que Macky Sall revienne à la raison et qu’il comprenne que le pouvoir appartient au peuple. Le mandat présidentiel est un mandat que le peuple lui a confié, il n’est qu’un serviteur du peuple. C’est important qu’il revienne à la raison et qu’il ne soulève pas une affaire de troisième candidature. S’il le fait, le Sénégal ne sera pas à l’abri de tout ce qui se passe dans la sous-région. Le peuple ne veut pas de tout ça, mais s’il persiste, le peuple se lèvera », a averti Aliou Sané.

En marge de cette manifestation, Cledor Sène demande à l’opposition de se mobiliser et faire barrage contre un troisième mandat.

« Nous de l’opposition, sommes l’objet de traque pour nos opinions. Cela doit cesser parce qu’aucune liberté ne s’acquiert, toutes les libertés se conquièrent dans la lutte. Donc restons mobilisé et soyons convaincus que la force est avec nous, la constitution est avec nous. Il n’y aura pas de troisième mandat », a lancé le leader du Mouvement Claire Vision « Guindii Askanwi ».

D’après lui, les détenus politiques seront libérés sans concession. « Nous allons lutter jusqu’à la victoire finale, jusqu’à l’obtention de leur libération parce que la dictature et l’injustice ne saurait prospérer dans ce pays », a-t-il confié.

Vérifier aussi

DIOMAYE

Possible dualité au sommet de l’Etat:  Le débat qui met mal à l’aise Diomaye 

En tenant une conférence de presse ce samedi, au Palais de la République, le Président …