Affaire Baidy Amar : la police boucle son enquête, 3 personnes déférées

La police du Plateau a bouclé l’enquête sur l’affaire Baïdy Amar. Le fils du défunt homme d’affaires Ameth Amar a été retrouvé mort dans un appartement situé à Dakar Plateau.

Publicités

Les amis de la victime placés en garde à vue au commissariat du Plateau ont été déférés au parquet. Ils sont poursuivis pour usage de drogue (cocaïne). Il s’agit de sa petite amie M. D., de nationalité algérienne, son camarade Z. F., sa copine J. M. et le chauffeur A. S.
L’Observateur confie que c’est le frère du défunt, P. M. Amar, qui a transmis le certificat de décès aux hommes du commissaire Thiombane suite à la réquisition des services de l’hôpital Principal pour élucider cette affaire.

Pour rappel, dans ce dossier, les résultats de l’autopsie  attestent que le décès de Baïdy Amar est lié à une overdose. Après examen, le médecin légiste a conclu que « le décès est dû à un arrêt cardiorespiratoire probablement dû à une intoxication par excès de dose inhalée ». Également, le test urinaire effectué après une prise de sang est positif à la consommation de drogue.

Procédant au constat d’usage, les enquêteurs ont investi le lieu où la découverte macabre a été faite. Sur place, détaille L’Obs, ils ont trouvé des résidus de cocaïne sur le lit qu’occupaient Baïdy Amar et sa copine algérienne, M. D.

Les limiers ont aussi découvert un sachet de 25 grammes. C’est dans ces circonstances, rembobine le journal que 4 personnes ont été interpellées dont Z. F., ami du défunt, sa copine française, J. M., et le chauffeur A.S.

Ils seront tous déférés ce mardi, souffle la source.

Vérifier aussi

Meurtre à Wakhinane Nimzatt: Le jeune tailleur du nom de Sow poignardé à mort

L’insécurité est devenue monnaie courante dans le quartier de Baye Laye de Guédiawaye. A preuve, …