Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
dora gueye

Arrêté pour une affaire foncière d’une valeur de 1,2 milliard FCFA, Doro Guèye accuse Macky

L’homme d’affaires mouille Macky Sall sur des terrains d’une valeur de plus d’un milliard FCFA.

Publicités

Doro Guèye est dans la tourmente. Selon Libération, il a été interpellé à l’hôtel Terrou Bi puis conduit dans les locaux de la Sûreté urbaine (SU) et placé en garde à vue à la suite de son audition.

Mais, une chose est sûre, s’accordent les deux publications, le mis en cause a été arrêté suite à une plainte de l’homme d’affaires Zakiloulahi Sow, par ailleurs Directeur général de la société Sci Amanah, « agissant pour le compte d’investisseurs sénégalais et étrangers ».

Le dossier qui dormait dans les tiroirs a été réactivé avec l’avènement du nouveau régime, souligne Libération, indiquant qu’il est reproché à Doro Guèye d’avoir vendu aux plaignants des baux sur le site de l’ancien Aéroport international Léopold Sédar Senghor (AILSS) de Dakar.

Le préjudice financier est estimé à 1 milliard 200 millions de francs CFA par les plaignants, chiffre L’Observateur. Celui-ci confie que le mis en cause a reconnu les faits qui lui sont reprochés.

Cependant, il aurait cité le nom du Président sortant, Macky Sall, affirmant face aux enregistreurs, « qu’il agissait sous les ordres » de ce dernier.

Par exemple, se dédouane-t-il, « l’ancien chef de l’État, lui avait donné feu vert sur un lot de terrains » afin « de procéder à la régularisation des terrains » avant « de les vendre » mais « entre-temps, il s’est confronté à un litige ».

Doro Guèye et ses avocats cherchent une médiation pénale pour un règlement à l’amiable de l’affaire, proposant le versement d’un acompte de 500 millions et le reliquat à payer avant la fin du mois de juillet 2024. Mais, il faut l’aval du plaignant.

Vérifier aussi

telechargement 14 4

Par vengeance: Il monte une arnaque pour toucher 461.000 francs

Ousmane D. arnaque sa victime en lui faisant croire qu’il pouvait lui trouver un visa Schengen …