Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
IMG 20220320 165054 012 scaled

Brassage culturel : Institut Culturel Italien de Dakar lance le projet  » Migra »

En vue de lutter contre la vulnérabilité socio-économique des jeunes africains notamment sénégalais, les femmes et les anciens immigrés, l’Italie ne cesse de mettre en place des mécanismes de sensibilisation pour briser l’image que certains ont de l’Europe. Pour mieux réussir cette mission, l’institut Culturel Italien de Dakar a lancé ce dimanche le projet Migra intervenant sur la Migration, l’emploi la résilience et l’auto-entrepreneuriat à travers plusieurs programmes culturels.

Face à un contexte secoué par la volonté des jeunes a réussi au risque de leur vie, une situation qui interpelle les autorités italiennes qui cherchent à sensibiliser la jeunesse africaine à croire  en leur pays. Avec le projet « MIGRA » avec le concept « Toog Tekkk » qui signifie réussir chez nous est un projet qui a pour objectif principal de réduire la vulnérabilité socio-économique des jeunes, des femmes et des migrants de retour. Pour réussir un tel projet, les responsables de l’agence italienne pour la coopération au développement ont choisi de passer par la culture d’où le projet artistique  » Fenen » qui signifie ailleurs.

Publicités

En a crû à la coordinatrice du projet Silvia Lami, ce programme est inspiré sous un premier angle à faciliter les échanges culturels entre l’Italie et les pays africains choisis dans ce projet dont le Sénégal, la Guinée et la Guinée Bissau.

A travers un documentaire, une chanson et un clip vidéo qui cherche à sensibiliser la jeunesse a une prise de conscience civique critique . Ces productions notamment la musique qui a vu la participation des artistes Leuz Diwane G et Fula visent à briser l’image stéréotypée du continent noir en proposant une nouvelle scène sénégalaise informe la coordonnatrice.

S’agissant d’un voyage dans la réalité musicale urbaine sénégalaise, ce projet est réalisé grâce aux ONG LVIA, COSPE et CISV mais du aussi du grand producteur italien Frank Sativa, de la réalisatrice Giulia Rosco et du scénariste Jennifer Caodaglio.

Du côté de Leuz Diwane G qui représente le Sénégal dans ce projet et connu garce a son engagement pour sa collectivité mais aussi de sa sociabilité pour sa ville natale Mbao. Il rappelle ses motivations a sensibiliser la jeunesse sénégalaise a travers la musique. Revenant sur le concept « FENEN » l’artiste sénégalais explique le choix de ce terme qui signifierait ouverture dans la mesure où chaque partie pourrait apprendre de l’autre tout en restant ancré dans ses croyances.

Une première projection du documentaire a été faite à l’Institut Culturel Italien sous la présence d’un public mais aussi d’artiste sénégalais comme PPS, FULA un  Italo- Italo-Sénégalais et d’autres artistes

Vérifier aussi

Top Infos

Top Infos Rewmi du 16/07/2024

Top Infos Rewmi du 16/07/2024:Des perturbations dans la circulation des bus « Horaires » à Kolda….Bah Diakhaté …