Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Célébration du 1er Mai : Une fête en questions au Sénégal
Célébration du 1er Mai : Une fête en questions au Sénégal

Célébration du 1er Mai : Une fête en questions au Sénégal

A l’instar de tous les pays du monde, le Sénégal célèbre la fête du travail, ce lundi en ce 1er mai, qui en est le symbole. Il sera question de faire le bilan après un an de dure labeur :  conférence, journée d’étude, remise des Cahiers de doléances etc., au menu.

Les travailleurs vont célébrer, ce lundi, la traditionnelle fête du 1er Mai. Une occasion pour les centrales syndicales de faire le point sur les revendications. Dans un contexte marqué au Sénégal par le renchérissement du coût de la vie et l’augmentation du pouvoir d’achat pour les travailleurs du secteur public, Cheikh Diop de la Cnts/Fc et Mody Guiro de la Cnts reconnaissent que des efforts ont été faits par les autorités, mais ils déplorent les problèmes dans la mise en œuvre de certaines décisions.

Publicités

De même, ils soulignent les questions des entreprises en difficulté, des travailleurs du secteur du tourisme et de l’hôtellerie ou encore de l’augmentation du Smig, qui ne sont pas encore réglées.

Ce lundi 1er mai 2023 est, comme tous les 1er mai depuis 1948, un jour férié. Il s’agit en effet de la Fête du Travail. Elle se confond avec la journée internationale des travailleurs. Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’origine de cette fête n’est pas française, mais américaine, et remonte au 1er mai 1884,

L’origine du 1er Mai est à situer aux États-Unis, notamment à Chicago où éclata le 1er mai 1886, une grève en faveur de la journée de huit heures, qui donne naissance, le surlendemain, à une manifestation durement réprimée par la police. Le travail est la chose la plus sacrée. Et le 1er mai, qui est un jour chômé et payé, est une date importante pour tous les travailleurs.. Occasion, d’adresser des plaintes et complaintes dans les secteurs à l’endroit du patronat, du Gouvernement.

Focus sur les conditions des travailleurs, acquis, revendications et perspectives. A l’analyse, ils sont nombreux à perdre  travail ou à se retrouver  en chômage partiel. Mais tous veulent faire du travail un sacerdoce pou un avenir meilleur de leurs familles respectives mais aussi pour un Sénégal prospère.

 

Vérifier aussi

222EZA 800x445 1

Processus de renégociation des contrats : Le président Diomaye Faye annule un accord de 459 milliards de FCFA.

Le gouvernement sénégalais a annoncé l’annulation d’un contrat de 700 millions d’euros signé il y …