Erosion côtière: Le projet d’avis adopté par le CESE
Erosion côtière: Le projet d’avis adopté par le CESE

CESE : 08 membres du bureau décident de bloquer le fonctionnement de l’institution

Huit des douze membres du bureau du Conseil économique, social et environnemental (CESE) ont annoncé, mardi soir, avoir décidé de bloquer le fonctionnement de cette institution jusqu’à l’arbitrage du président de la République.  ‘’Nous avons décidé de bloquer le CESE, jusqu’à l’arbitrage du Président de la République, car, cela fait 2 mois que le bureau connaît un manquement grave qui l’empêche de jouer son véritable rôle dans l’architecture institutionnelle sénégalaise’’, a déclaré son vice-président, Woula Ndiaye.

Ces dysfonctionnements sont causés par ‘’l’absentéisme » du président CESE, Idrissa Seck,  »qui visiblement ne le prend pas comme une charge par laquelle il participe au développement du Sénégal’’. ‘’Fort de ce constat regrettable, nous, 8 membres du CESE et membres du bureau qui en compte 12, avons décidé de ne pas assister à la réunion du bureau convoquée aujourd’hui par le président Idrissa Seck’’, a-t-il laissé entendre. Il a noté que les membres se sont concertés pour prendre la décision de ne pas participer à la rencontre et d’éviter d’atteindre le quorum du bureau.

Publicités

Le président du Conseil économique, social et environnemental, Idrissa Seck, a dernièrement annoncé sa volonté de briguer à nouveau les suffrages des Sénégalais à l’élection présidentielle de 2024 tout en déniant au président Macky Sall le droit d’y participer, arguant que la constitution ne lui permettait de participer à ces prochaines joutes électorales.

Des voix se sont élevés depuis cette sortie médiatiques du côté de la mouvance présidentielle pour réclamer le départ d’Idrissa Seck de la présidence de l’institution.

Vérifier aussi

Arrêté en août en Mauritanie: L’avocat Juan Branco en appelle à la justice espagnole

L’avocat franco-espagnol Juan Branco a été entendu lundi par la justice espagnole devant laquelle il …