Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Chambre criminelle de Dakar : Des détenus de longue détention « explosent » de colère

En plein déroulement de l’audience de la Chambre criminelle de Dakar hier, mardi des détenus ont exprimé leur mécontentement. Selon la source, ces individus, ayant subi une longue période de détention, ont vivement réagi au renvoi de leur affaire, considérant cette décision comme la goutte d’eau de trop.

Parmi eux, le journal cite cinq personnes accusées, entre autres, d’association de malfaiteurs, qui ont exprimé leur colère après le report répété de leur procès. Cette fois-ci, indique la source, « Me Ndiack Ba, remplaçant de Me Abdoulaye Tall, a sollicité le renvoi au nom de son confrère. »

Publicités

Le juge a alors accédé à cette demande, ce qui a suscité la frustration des accusés. Le Procureur, choqué par la situation, a quitté son siège pour les rejoindre, leur lançant : « si vous n’aviez rien fait, vous ne seriez pas là ». Malgré cela, les détenus ont continué à exprimer leur désarroi. A. Samb, appelé ensuite à la barre et présenté en fauteuil roulant, n’a pas accepté la décision de renvoi de son affaire. « Je suis en détention depuis 3 ans alors que je suis injustement accusé. Je n’ai personne pour me défendre. Je n’ai pas d’avocat. Je vous en prie, jugez-moi », a-t-il crié.

L’audience a été suspendue précipitamment. Le journal souligne qu’il a fallu des discussions avec le juge, qui a donné des assurances pour calmer la situation. « Je vous ai entendu, et je prendrai tout cela en compte », a promis le magistrat.

Vérifier aussi

Affaire Abdoulaye Seck : Un nouveau rebondissement !

Abdoulaye Seck et ses complices ont été déférés hier devant le procureur de la République. …