Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Lundi et mardi: 48 heures décisives pour Sonko 
Lundi et mardi: 48 heures décisives pour Sonko 

Condamnation de Sonko: Pastef prévoit une série de manifestations 

En point de presse ce mercredi au siège de leur parti, le bureau politique de Pastef promet d’apporter une réplique à la hauteur de la condamnation de leur leader. Birame Soulèye Diop et ses camarades prévoient des manifestations sur tout le territoire national y compris même devant le palais de la République. 

Des manifestations qu’elles soient autorisées ou non seront organisées pour dénoncer la condamnation d’Ousmane Sonko en appel. C’est du moins ce que l’on peut retenir de la déclaration des cadres du Pastef ce mercredi. En effet, les lieutenants du maire de Ziguinchor fustigent la condamnation de Sonko qu’ils jugent « illégale » et qui aurait comme objectif « l’élimination d’Ousmane Sonko de la course à la présidentielle ». À cet effet, le numéro 2 du parti Birame Soulèye Diop annonce un plan d’action pour faire face « Tous les moyens de lutte seront mis en place pour faire face au régime de Macky Sall. Nous allons nous organiser dans les 46 départements pour sonner la mobilisation. Aucun effort ne sera de trop pour mettre fin à la dictature de Macky Sall », a-t-il fait savoir. Poursuivant son argumentaire, le député-maire déclare qu’Ousmane Sonko est le seul et unique candidat du Pastef et que d’ailleurs les cadres du parti sont en train de concocter un programme qu’ils vont présenter aux sénégalais.

Publicités

Le maire de la commune de Thiès Nord annonce dans la foulée que l’investiture de leur candidat Ousmane Sonko se fera dans les jours à venir et que les modalités de cette investiture seront communiquées très bientôt. Emboîtant le pas à Birame Soulèye Diop, la mairesse de Patte d’oie, Maïmouna Dièye n’est pas allée par quatre chemins pour exprimer ses regrets sur la situation politique du pays en désignant Macky Sall comme étant le seul responsable. Selon elle, toutes les femmes du parti Pastef sont prêtes pour la riposte face à la « forfaiture » du chef de l’Apr. Et en guise de réponse, une manifestation devant le Palais est prévue selon Maïmouna Dièye « Nous allons manifester devant le palais de la République ce vendredi 15 mai. Nous avons déjà déposé la demande d’autorisation et nous espérons qu’elle sera autorisée.

Cette manifestation est pour nous une occasion de montrer notre détermination et notre mécontentement », a-t-elle informé. Concernant le dialogue politique initié par Macky Sall, la mairesse de Patte d’oie estime que c’est une « farce » à laquelle, le Pastef ne peut pas prendre part. Toujours pour Maïmouna Dièye, une marche blanche sera organisée pour dit-elle, apporter la réplique aux gens qui taxent Ousmane Sonko de « violent ». Abordant pratiquement dans le même sens, Yacine Fall, vice présidente chargée des relations internationales de Pastef lance un appel pressant aux partisans du leader du Pastef « Nous lançons un appel aux militants et sympathisants de rester debout pour faire face au régime de Macky Sall. Ousmane Sonko sera candidat. Nous allons nous unir pour mener l’ultime combat », a-t-elle déclaré. Elle termine en pointant du doigt Macky Sall qu’il considère comme celui qui veut brûler le pays en voulant briguer un troisième mandat et en éliminant des adversaires potentiels selon ses dires.

Les cadres du Pastef semblent être alors déterminés pour soutenir leur leader qui, pour rappel, est à moitié exclu de la course à l’élection présidentielle de février 2024 suite à sa condamnation pour diffamation et injures publiques à six avec sursis et des dommages et intérêts à hauteur de 200 millions. 

EL HADJI MODY DIOP (stagiaire)

Vérifier aussi

Présence des bases françaises au Sénégal : Ousmane Sonko catégorique « La volonté du Sénégal de disposer de lui-même est …..»

Autre point évoqué : la présence des bases militaires françaises au Sénégal ». Alors que le leader …