Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Elections Présidentielle 2024: Ousmane Sonko a t-il signé sa mort ?
Elections Présidentielle 2024: Ousmane Sonko a t-il signé sa mort ?

Elections Présidentielle 2024: Ousmane Sonko a t-il signé sa mort ?

Ousmane Sonko a trop rêvé mais la réalité l’a réveillé et mis devant le fait accompli. La présidentielle de 2024 s’éloigne de lui. Et cela sonne le glas de son parti Pastef. Il a porté l’espoir de milliers de jeunes avant de se perdre dans la spirale de la violence et du mensonge. Il a voulu faire le buzz en annonçant des scoops accusatoires. C’était sans peser la force de ses adversaires. L’ignorance et la gourmandise ont eu raison de ce jeune politicien qui danse plus vite que la musique.

Ousmane Sonko est accusé par une jeune masseuse nommée Adji Sarr, de l’avoir violé et menacé de mort à plusieurs reprises au salon Sweet Beauté sis à Sacré-Cœur. Des accusations qu’Ousmane Sonko réfute et y voit une main du pouvoir pour le discréditer. Cependant, le maire de Ziguinchor a du mal à justifier sa présence à des heures tardives de la nuit, en plein couvre-feu dans ce salon de beauté.

Publicités

Dans un premier temps , il a soulevé qu’il avait des problèmes de dos, alors que tout le monde sait qu’il y a des cabinets spécialisés en la matière. Lui a choisi. Excusez ! Ousmane Sonko soutient qu’il a choisi d’aller se faire masser dans un salon qui n’est pas spécialisé en la matière, mais qui est à la portée de ses moyens. Ousmane Sonko est un homme politique qui a participé à l’élection présidentielle de 2019 avec de très gros moyens. A quel point l’on se demande d’où est-ce qu’il a puisé tous les gros moyens qu’il déploie jusqu’ici.

Contrairement à ses affirmations, le leader du Pastef sait qu’il du mal à se présenter devant le peuple sénégalais pour justifier toute sa légitimité et son aura. Ousmane Sonko, à la limite, se moque du bien-être des Sénégalais. Tout ce qui l’intéresse ce sont ses propres intérêts. Tout le monde sait qu’il est prêt à provoquer des émeutes rien que pour mettre le Sénégal à feu et à sang. Que l’on le dise. Ousmane Sonko a trop joué avec les autorités et cela s’est soldé par la mort de plus de 20 jeunes entre 2021 et 2023. Aujourd’hui son parti récolte ce qu’il a semé. Tous les ténors de son parti sont en garde à vue ou sous mandat de dépôt. Ce qui n’était jamais arrivé aux candidats devenus Présidents du Sénégal. Ni à Me Abdoulaye Wade et encore moins à Macky Sall.

Aujourd’hui Ousmane Sonko a poussé le bouchon un peu trop loin et mis en danger sa carrière et l’avenir de son parti. Il a foulé aux pieds l’espoir de milliers de jeunes qui doutent aujourd’hui de sa capacité à gérer le Sénégal Ousmane Sonko a hypothéqué ses chances à la présidentielle de 2024. L’espoir qu’il a suscité s’est transformé en crainte. Les Sénégalais ne veulent pas aller à l’aventure avec Ousmane Sonko même s’ils ne portent plus Macky Sall dans leur cœur…

Ousmane Sonko se révèle comme étant un véritable opportuniste. Il est obsédé par le pouvoir. Il se dit que quel qu’en soit le coût, même si c’est en versant le sang, il va s’assoir sur le trône présidentiel. C’est lui le 5ème Président de la République de l’histoire du Sénégal.

Vérifier aussi

telechargement 5 1

Code pénal et prêt d’argent : Attention, la sanction du détournement des prêts consentis ou garantis par l’État n’est pas seulement civile

Code pénal et prêt d’argent Attention, la sanction du détournement des prêts consentis ou garantis …