Barthélemy Dias descend Amadou Ba et menace Macky Sall
Barthélemy Dias descend Amadou Ba et menace Macky Sall

Exclusion de Taxawu: « Comment un locataire peut virer un propriétaire? », Barth aux leader de Yewwi Askan Wi

Le maire de la ville de Dakar, Barthélémy Dias a fait de presse hier pour revenir sur la réélection du bureau municipal de la mairie de Dakar dont le remplacement de Abass Fall membre de l’ex-Pastef , à créer un remous au sein de l’opposition notamment dans la coalition Yewi Askan Wi. Dans un communiqué paru tard dans la nuit, les leaders de Yewwi Askan Wi on acté la séparation avec Taxawu Senegal, ce qui n’a pas été du goût de M.Diaz, qui leur taxe de « Locataires » qui veulent exclure les propriétaires.

Le renouvellement du bureau municipal de la ville de Dakar a littéralement acté le divorce entre Taxawu Sénégal de Khalifa Sall et la coalition Yewwi Askan Wi de l’opposition. En effet, hier dans la soirée, un communiqué signé de la coalition des leaders de Yewwi qui condamne la sortie des conseillers de Pastef du bureau municipal de Dakar, elle  considère la situation comme « une forfaiture » en ces termes, « La coalition Yewwi Askan Wi condamne cette forfaiture contre le Pastef et considère que taxawu Sénégal vient de consommer définitivement la rupture avec elle. Attaché à la promotion de l’éthique en politique, la coalition Yewwi Askan Wi prend acte de cette exaction et tient le peuple sénégalais à témoin sur la fin de son compagnonnage avec Taxawu Sénégal ».

Publicités

Selon le maire de Dakar, les membres de Pastef frustrés qui sont la cause de cette situation, ont été proposés au bureau mais ces derniers ont choisi de décliner les propositions. Il informe qu’il s’agit de deux postes qui ont été redistribué à Benno Bokk Yaakaar et Wallu Sénégal. Dans cette liste qui a été initialement faite, des membres de Pastef ont été inclus à l’en croire au maire de la ville de Dakar, qui n’a pas hésité de sortir le document preuve. Barthelemy Dias estime qu’il y a eu une volonté de manipulation à la suite de cette réélection du bureau municipal sans membre de Pastef car, d’après Abass Fall, Mami Awou Niang, qui représentait le parti d’Ousmane Sonko, a été exclue.

Parlant des leaders de la coalition Yewwi Askan Wi qui ont sorti le communiqué actant le divorce d’avec Taxawu, Barth déclare, « dans la coalition Yewwi Askan Wi, il y a les uns, les autres et les etcétéras. Ils sont trois et ont mis en place la coalition Yewwi Askan Wi. L’un, Khalifa Ababacar Sall est en voyage, l’autre est en détention et le troisième Serigne Moustapha Sy est injoignable. Dans la charte de Yewwi Askan Wi toutes les décisions doivent faire l’objet d’un consensus entre ces trois. Donc qui est-ce qui a pris cette décision ? Comment un locataire peut virer un propriétaire? », S’est-il interrogé avant de dire que dans cette histoire, « les autres et les etcétéras » attisent les braises pour « diaboliser Khalifa Ababacar Sall et gagner des voix en plus étant donné qu’Ousmane Sonko n’est plus de la course.

Il a par ailleurs répondu à ceux qui qualifient de traîtres les membres de Taxawu Sénégal. « Quand on parle de traître, il faut aller les chercher du côté de ceux qui ont boudé le vote réhabilitant Khalifa Ababacar Sall à l’Assemblée nationale alors qu’ils s’étaient engagés pour que ce dernier retrouve ses droits » a déclaré le maire de Dakar. Pour lui, ces « gens » Pastef « viennent de découvrir l’injustice du monde politique ».

« Ce qu’ils vivent, nous l’avons vécu avant eux, mais dans la dignité. Ils oublient que c’est parce qu’on nous a mis à l’écart qu’ils ont pu se faire une place. Ce n’est pas parce qu’aujourd’hui votre candidature est compromise que tous ceux qui ne sont pas avec vous sont des traîtres. Vous ne pouvez pas faire vos bêtises et nous faire porter la responsabilité. Nous n’avons pas les mêmes démarches. Vous avez choisi le gatsa-gatsa et nous avons opté pour le dialogue. Un dialogue auquel vous avez refusé de participer. Nous sommes au Sénégal et ici la conquête du pouvoir se fait uniquement par voie électorale ». L’édile de la ville termine ainsi par inviter ces désormais ex-alliés à plus de sérénité.

Pour rappel, depuis le dialogue national lancé par le Chef de l’Etat, le courant ne passait plus entre Yewwi Askan Wi et Taxawu Sénégal.  En effet, après le discours de Khalifa Sall lors de la cérémonie d’ouverture du dialogue national, le Président de la République l’avait remercié pour sa présence en tant que membre de Yewwi Askan Wi. Une réponse qui n’as pas été du goût de la coalition de l’opposition qui précisé n’avoir aucun représentant dans ces concertations avant de mettre en garde le  leader  Taxawu Sénégal. Dans sa réplique,  Yaw parlait de « groupe d’opportunistes politiques en quête de légitimité  dans une guerre de positionnement et d’une dicta de la pensée unique ne saurait accepter ».  Depuis lors jusqu’à ce jour par des guerres de communiqués qui ont fini par officialiser le divorce définitif entre Yaw et Taxawu.

Rosita Mendy

Vérifier aussi

Ndella Madior Diouf

Urgent ! Affaire Ndella Madior: Du nouveau dans l’affaire de la Pouponnière

L’affaire de la pouponnière de Ndella Madior Diouf qui avait secoué la toile connait une …