Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Les deux députés du Pur libres avant le 19 juin

Ce lundi 22 mai 2023, la cour d’appel de Dakar a rejeté à nouveau la demande de liberté provisoire des députés Mamadou Niang et Massata Samb, condamnés pour avoir violenté leur collègue, Amy Ndiaye Gniby. Les mis en cause vont ainsi rester en détention le temps de purger leur peine de six mois. Cependant, Massata Samb et Mamadou Niang vont recouvrer la liberté avant la prochaine audience fixée au 19 juin prochain. 
Placés sous mandat de dépôt le 15 décembre 2022, puis condamnés à six mois ferme pour violences contre leur collègue, Amy Ndiaye Gniby, les députés Massata Samb et Mamadou Niang avaient introduit une nouvelle demande de liberté provisoire le 15 mai dernier. Mais, la cour d’appel de Dakar a rejeté la requête ce lundi 22 mai. Le président de la cour a également reporté le jugement des deux mis en cause au 19 juin prochain pour la comparution des témoins, Abass Fall et Sanou Dione. Ainsi, les deux parlementaires du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur) vont retourner à la citadelle du silence le temps de purger leur peine de six mois. Mais, ils vont recouvrer la liberté d’ici la prochaine audience.
Poursuivis pour coups et blessures volontaires ayant entraîné 23 jours d’incapacité temporaire de travail et menace de mort, Massata Samb et Mamadou Niang avaient écopé d’une peine de six mois et d’un dédommagement de 5 millions francs francs lors du procès en première instance. Mais, le juge des flagrants délits n’avait retenu que la première infraction. Le procureur avait requis deux ans ferme. Élue sous la bannière de la coalition au pouvoir « Benno Book Yakaar », Amy Ndiaye Gniby avait réclamé, par le biais de ses avocats, 500 millions francs, à titre de réparation. En dépit des images de l’incident qui avaient fait le tour de la toile, les prévenus avaient nié avoir agressé la victime. Cette dernière qui risquait de perdre son bébé, d’après ses conseils, était par la suite, internée dans une structure hospitalière. Massata Samb et Mamadou Niang reprochaient à la partie civile d’avoir tenu des propos injurieux à l’endroit de leur guide spirituel, Serigne Moustapha Sy.

Vérifier aussi

Football/ FA Coup: Manchester United prive Manchester City d’un doublé

Malgré plusieurs polémiques, Manchester United a créé une surprise générale. En effet, cette équipe a …