Lutte avec frappe : Combat régularisé hier; Gris Bordeaux et Ama Baldé vident leur contentieux le 9 juillet
Lutte avec frappe : Combat régularisé hier; Gris Bordeaux et Ama Baldé vident leur contentieux le 9 juillet

Lutte avec frappe : Combat régularisé hier; Gris Bordeaux et Ama Baldé vident leur contentieux le 9 juillet

Le choc entre Ama Baldé et Gris Bordeaux a été régularisé hier jeudi, au Comité national de gestion (CNG) de lutte. C’est désormais officiel, le combat aura lieu le 9 juillet 2023 à l’Arène nationale.

C’est désormais clair. Le combat entre Ama Baldé et Gris Bordeaux aura bien lieu cette saison. La date du 9 juillet 2023 qui a été choisie, est finalement maintenue hier jeudi, par le Comité national de gestion (Cng) de lutte en présence du promoteur Ibrahima Diop et les managers des deux lutteurs. Le Cng met ainsi fin à la guerre de dates qui s’était déclenchée entre les promoteurs. Initialement attribuée au promoteur Mamadou Diakhaté pour le combat devant opposer Cheikh Tidiane Niang pensionnaire de l’écurie Sakku Xam Xam à Alboury de l’écurie Sa Ndiambour, la date du 9 juillet est cédée à Ibrahima Diop. Bira Sène et ses collaborateurs devront maintenant trouver une autre date pour le patron de la structure Diak’s Productions. Abdou Bakhoum et Khalifa Dia respectivement managers d’Ama Baldé et de Gris Bordeaux ont été informés de la régularisation de ce duel qui devait se tenir en premier lieu, le 5 février dernier, mais qui a été finalement reporté à cause de la blessure du lutteur de Pikine. Tout est rentré dans l’ordre et les deux lutteurs sont prêts à se frotter avant la fin de cette saison.

Publicités

Le compte à rebours est donc déclenché pour le choc entre deux lutteurs de générations différentes. Le fils de Falaye Baldé et le 3e «Tigre» de Fass n’ont désormais que deux mois pour leur préparation en vue de ce combat très important pour eux. Les managers haussent le ton

En attendant que Gris Bordeaux et Ama Baldé entrent en scène, ce sont les managers qui ouvrent les hostilités. Abdou Bakhoum et Khalifa Dia n’ont pas perdu de temps pour s’engager dans la bataille psychologique. Chacun essaye de rassurer sur l’état de forme de son lutteur. Le fils de Falaye Baldé pourrait espérer quitter la touche où il était resté depuis près de 5 ans. Éloigné de l’arène depuis tout ce temps causé par le manque d’adversaires et une succession de blessures de part et d’autre, Ama Baldé pourrait voir la chance lui sourire cette fois-ci pour son combat face à Gris Bordeaux, puisque le lutteur de Pikine est définitivement sorti de sa blessure qui avait fait reporter son duel contre le 3e «Tigre» de Fass. Le jeune frère de Jules Baldé va signer son retour dans l’arène dans les prochaines semaines. Pour Abdou Bakhoum, son poulain fera un retour en puissance. «On verra un nouveau Ama Baldé. Il est sur une dynamique de six victoires consécutives, même s’il est resté cinq ans sans combat. Mais ce n’était pas de notre ressort. Maintenant qu’il a un combat, on se concentre sur celui-là. Gris est un grand champion et Ama sait qu’il va affronter son grand frère. C’est un lutteur qui était aussi un bon bagarreur, mais tout cela est derrière lui maintenant. Gris n’a plus gagné un combat depuis sa victoire sur Tyson. Depuis qu’il est Tigre de Fass, il n’a battu que Baye Mandione. Ce sera un duel entre Pikine et Fass et ce sera un derby. Donc je leur conseille de venir tôt au stade parce que s’ils arrivent tard ils n’auront pas de place», prévient le manager d’Ama Baldé.

Pour Gris Bordeaux, ce sera peut-être, un combat de dernière chance. Mal en point depuis son intronisation comme 3e «Tigre» de Fass, mais qui a hâte de redorer son blason lui qui est tout récemment battu par Balla Gaye 2, Gris Bordeaux a peut-être tiré les enseignements de sa dernière défaite face au fils de Double Less. Le «Tigre» de Fass va tenter de montrer un autre visage pour se tirer d’affaires. Certainement, il va se donner tous les moyens possibles pour accrocher la victoire face à Ama Baldé. Mission sans doute délicate mais elle ne devrait pas être compliquée face au lutteur de Pikine. D’après Khalifa Dia, son lutteur est fin prêt pour en découdre avec le fils de Falaye Baldé. «Gris Bordeaux est déjà prêt pour le combat depuis
longtemps malheureusement son adversaire s’était blessé. Maintenant, il s’agira de consolider les acquis. Nous souhaitons que notre adversaire se porte bien et qu’on fasse ce qu’on doit faire le jour-j. Gris n’a plus gagné depuis son combat contre Tyson c’est vrai, mais entre-temps il n’a eu que trois combats. Ce qui est important, c’est que Gris avait décidé de donner la chance aux jeunes et il sortira facilement de ce combat contre Ama. S’il applique ce qu’il fait à l’entraînement, il y aura une grande surprise. Vous verrez un nouveau Gris Bordeaux», avertit le manager de Gris Bordeaux.

Rendez-vous est donc donné pour le 9 juillet prochain à l’Arène nationale pour ce duel de générations.

JULES SOULEYMANE NDIAYE

Vérifier aussi

Code du Sport : Lever les écueils juridiques et économiques

Annoncée depuis des années, l’adoption du nouveau code du sport sera l’une des attentes majeures …