Pour Licenciements Abusifs: Dr Abdourahmane Diouf attrait au tribunal du travail
Pour Licenciements Abusifs: Dr Abdourahmane Diouf attrait au tribunal du travail

Organisation de l’élection présidentielle de 2024: Dr Abdourahmane DIOUF fait la leçon au nouveau ministre de l’Intérieur 

Dans une déclaration publiée ce jeudi, Abdourahmane Diouf a invité le nouveau ministre de l’intérieur en l’occurrence Sidiki Kaba à faire preuve de transparence dans sa mission qui consiste à organiser l’élection présidentielle de février 2024. Le leader du mouvement « AWALE » qui dit connaître Sidiki Kaba estime que le fait que l’organisation de cette élection soit confiée à un membre du parti au pouvoir ne rassure pas. 

Abdourahmane Diouf émet déjà des doutes sur les capacités du ministre de l’intérieur à organiser des élections libres et transparentes. En effet, à peine nommé ministre de l’intérieur, le leader du mouvement « AWALE » sermonne déjà Sidiki Kaba « Le ministère de l’intérieur vient de vous être confié. Vous avez la lourde charge d’organiser la prochaine élection présidentielle, l’une des plus ouverte et plus disputée de l’histoire politique du Sénégal. Une élection à laquelle votre patron ne participera pas. Mais une élection à laquelle vous soutenez un candidat. C’est suspect ! Ça ne rassure pas. Nous ne nous accommodons pas », a-t-il déclaré.

Dans ce même ordre d’idées, docteur Abdourahmane Diouf invite Sidiki Kaba à se « libérer » de toute contingence politique au moment des prises de décisions. Pour lui, le ministre de l’intérieur ne doit pas avoir pour mission de « casser l’opposition ». C’est pourquoi, il est nécessaire, selon lui, que Sidiki Kaba fasse preuve de transparence et de fluidité.

Par ailleurs, Abdourahmane Diouf indique que les services rendus à la nation par Sidiki Kaba ont été « moins étincelants » depuis qu’il a commencé à fréquenter le régime de Macky Sall, contrairement à l’époque où il était une « fierté » du Sénégal au niveau international selon ses dires. Le leader du « AWALE » finit par interpeller le ministre de l’intérieur sur sa responsabilité face à l’histoire « Prenez vos responsabilités ! Usez de votre devoir d’ingratitude ! Entrez dans l’histoire des hommes qui ont eu à se hisser au-dessus de leur clan pour se mettre au service de la patrie », a-t-il conclu. 

EL HADJI MODY DIOP 

Vérifier aussi

Dialogue National : Macky Sall exclut la tenue de l’élection avant le 02 Avril 2024

Le président Macky Sall a exposé son ambition de tenir la présidentielle dans les meilleures …