Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Journée mondiale contre le paludisme : un nouveau vaccin suscite l'optimisme
Journée mondiale contre le paludisme : un nouveau vaccin suscite l'optimisme

PALUDISME: 56 285 cas enregistrés à Kédougou, Kolda, Sédhiou et Tambacounda en 2021

En marge de la journée mondiale du paludisme, le ministère de la Santé et de l’action sociale a remis deux mille vélos destinés aux dispensateurs de soins à domicile (DSDOM) des régions de Kédougou, Kolda, Sédhiou et Tambacounda pour un coût estimé à 200 millions de francs CFA. Dans ces quatre régions, 56 285 cas ont été détectés par les DSDOM en 2021.

Le Sénégal tend vers l’élimination du paludisme. En ce sens, le ministère de la Santé et de l’action sociale a remis deux mille vélos destinés aux dispensateurs de soins à domicile (DSDOM) des régions de Kédougou, Kolda, Sédhiou et Tambacounda pour un coût estimé à 200 millions de francs CFA. Selon la représentante de l’Usaid, Nora Madrigal, les dispensateurs de soins à domicile (DSDOM) effectuent un travail essentiel de prévention et de contrôle des maladies de l’enfance et plus particulièrement du paludisme. « Nous sommes très fiers des réalisations remarquables du programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) qui a amené près de la moitié du pays à un statut de pré-élimination du paludisme », dit-elle.

Publicités

Et de poursuivre : « La lutte contre le paludisme et la couverture sanitaire universelle ne peut être achevée sans atteindre les populations inaccessibles aux services de santé de base. Ainsi les agents communautaires deviennent des acteurs clés dans la lutte contre la maladie et du paludisme en particuliers ». Elle renseigne que près de 20% de ces cas de paludisme sont détectés au niveau communautaire par les dispensateurs de soins à domicile DSDOM à travers la prise en charge à domicile ou PECADOM. « Cette dotation de vélos arrive à son heure et permettra à ces acteurs communautaires incontournables, de travailler dans de meilleures conditions, notamment pour les ratissages en vue de la détection des cas de paludisme et leur réapprovisionnement en médicaments et autres intrants. Ces vélos constituent une solution importante et écologique pour fournir des services de santé essentiels aux populations rurales », fait-elle savoir. Elle invite les acteurs communautaires à travers le Programme National de la Lutte contre le Paludisme, ou PNLP, et les districts concernés, à faire bon usage de ce matériel pour mieux répondre aux attentes des populations couvertes.

Pour le ministre de la Santé et de l’action sociale, Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye, ce don de deux mille vélos est destiné aux dispensateurs de soins à domicile (DSDOM) des régions de Kédougou, Kolda, Sédhiou et Tambacounda pour un coût estimé à 200 millions de francs CFA. « Les DSDOM bénéficient d’une facilitation concrète pour leurs déplacements dans les concessions et les ménages, à travers une dotation en vélos », se félicite-t-elle. A l’en croire, dans ces quatre (04) régions, un total de 191 886 patients toutes affections confondues ont été vus par les DSDOM en 2021. « Parmi ces cas, 56 285 cas de paludisme ont été enregistrés et pris en charge correctement selon les directives du Programme national de Lutte contre le Paludisme (PNLP). Le taux de guérison était de 99,9% (56 265/56 285). Ces résultats forts intéressants dénotent que les DSDOM représentent un levier important dans la lutte contre le paludisme en impactant sur la mortalité et la morbidité », souligne-t-elle.

De son avis, au quotidien, les DSDOM assurent la prise en charge active du paludisme dans les zones enclavées, d’accès difficile et dépourvues de structures sanitaires à travers des visites à domiciles et des ratissages. « Ces vélos vont donc, non seulement faciliter les déplacements lors des activités de la PECADOM, mais également constituer une source de motivation pour ces acteurs communautaires. Je demande aux Médecins-chefs de région et de district ainsi qu’aux Infirmiers-chefs de poste d’accompagner les DSDOM pour une bonne utilisation de ces vélos », dit-elle. Elle renseigne que le défi majeur du pays reste l’élimination du paludisme à l’horizon 2030 d’où l’urgence de combiner les efforts de toutes les forces vives avec l’accompagnement efficace des donateurs bilatéraux et multilatéraux pour impulser une dynamique nationale qui leur confortera dans l’élimination du paludisme à l’horizon 2030.

Vérifier aussi

Football/ FA Coup: Manchester United prive Manchester City d’un doublé

Malgré plusieurs polémiques, Manchester United a créé une surprise générale. En effet, cette équipe a …