Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Affaire Sweet Beauty:  Le tribunal renvoie le délibéré au 14 Février 
affaire "SWEET BEAUTY": affaire Adji Sarr-Sonko

Procès Sonko vs Adji Sarr : Le Juge rejette la demande de renvoi des avocats de Ndèye Khady Ndiaye

Place aux débats dans l’affaire Sweet Beauté. Le Juge a décidé de rejeter la demande de renvoi formulée par les avocats de Ndeye khady Ndiaye. La demande de renvoi formulée par les avocats de Ndèye Khady Ndiaye a été rejetée par le Juge Moustapha Tall.  Les conseils de la patronne du Salon Sweet Beauté souhaitaient disposer d’un peu plus de temps pour pouvoir consulter le dossier. Mais, le Juge a décidé du rejet de leur requête. Le magistrat a demandé aux avocats de discipliner les débats, à présent.

Ce mardi, a lieu le procès entre Ousmane Sonko et Adji Sarr, en audience spéciale au Tribunal de Dakar. Alors que les avocats viennent à peine d’arriver, les choses ont chauffé entre les deux camps.  En effet, selon nos informations, il y a eu une prise de bec entre les avocats de la masseuse Adji Sarr et ceux d’Ousmane Sonko. Il s’agit de Me El Hadji Diouf pour le camp d’Adji Sarr et de Me Ousseynou Ngom puis Me Ciré Cledor Ly du côté de Sonko. Ce qui promet un procès assez rythmé entre ces deux parties.

Publicités

L’autre information en est que si Ousmane Sonko ne se présente pas devant la chambre criminelle, il risque d’être jugé par contumace, ce qui priverait ses avocats de la possibilité de le défendre. De plus, en cas de culpabilité, il serait exposé à la peine maximale et serait automatiquement inéligible pour la prochaine élection présidentielle.

Ousmane Sonko avait conditionné sa comparution devant la chambre criminelle ce mardi à certaines demandes : la possibilité de choisir son itinéraire pour se rendre au tribunal et la levée du siège de la Cité Keur Gorgui, sa résidence à Dakar. Ces requêtes ont été transmises aux autorités par l’un de ses avocats, Me Ousmane Ngom. Cependant, selon les informations du journal Le Quotidien, ces demandes ont été rejetées par le ministère de la Justice.

Du côté de la partie civile, on affirme être prêt, tout comme lors de l’ouverture du procès le 16 mai. Le journal Les Échos assure que Adji Sarr, qui accuse Sonko de viols et de menaces de mort, est toujours impatiente de confronter l’accusé.

Vérifier aussi

Coopération Internationale: Ousmane Sonko a reçu en audience 04 ambassadeurs

 Le Premier ministre a reçu en audience les ambassadeurs au Sénégal de la Chine, des …