Projet de désengorgement des prisons : Une libération massive de prisonniers au Burundi en vue

Plus de 5 200 prisonniers vont être libérés à partir de cette semaine au Burundi, dans le cadre d’une grâce présidentielle destinée à “désengorger” des prisons surpeuplées, selon un décret présidentiel rendu public ce lundi.

Le décret ordonne la libération de 5 255 prisonniers, soit, selon l’antenne burundaise de l‘ONG internationale Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT), près de 40% des quelque 13 200 détenus majeurs, pour une capacité de 4 100 places.

Convaincu qu’une mesure exceptionnelle de clémence s’avère nécessaire pour désengorger les prisons en vue d’améliorer les conditions de détention”, le président Evariste Ndayishimiye accorde “une remise totale des peines (…) aux prisonniers condamnés définitivement à des peines inférieures ou égales à 5 ans”, à l’exception d’une série de crimes et délits comme la participation à une bande armée ou l’atteinte à la sûreté de l’Etat.

Sont également concernés par une remise totale de peine “les condamnés pour corruption (…) quelle que soit la peine prononcée, à condition d’avoir payé les montants détournés et les dommages et intérêts prononcés par la cour”.

Check Also

Egypte : découverte d’une ville antique datant de 3 000 ans

Une visite dans des ruines de plus de 3 000 ans. C’est ce que propose …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi

GRATUIT
VOIR