Keur Massar: Sonko s’est présenté face à son peuple pour aller en guerre (Me Moussa Diop)
Keur Massar: Sonko s’est présenté face à son peuple pour aller en guerre (Me Moussa Diop)

Quand Ousmane Sonko refait son audition

Ousmane Sonko a annoncé une plainte contre Serigne Bassirou Guèye. L’ancien procureur de la République près le Tribunal de grande instance Hors classe de Dakar est accusé d’avoir falsifié le procès-verbal d’audition de l’affaire Sweet beauty. «Serigne Bassirou Guèye a demandé qu’on élimine du Pv, des éléments qui allaient me disculper. C’est une faute grave, parce qu’il n’a pas le droit d’intervenir dans le Pv. En plus, il est allé sur internet télécharger des images obscènes pour charger le dossier. Son objectif était de faire croire que c’est Sweet Beauté qui faisait ces annonces. C’est du faux et usage de faux», a expliqué hier le président du Pastef lors d’une conférence de presse. «Dès lundi, s’il plaît au Bon Dieu, je vais déposer une plainte devant la Chambre criminelle de la Cour suprême contre Serigne Bassirou Guèye. Parce que c’est un criminel. Parce que le complot qu’il a orchestré sur ce dossier a causé la mort de 14 jeunes lors des évènements de mars 2021», a annoncé Ousmane Sonko. Le leader des «Patriotes» a expliqué que c’est la raison pour laquelle il a refusé de répondre aux questions du substitut du procureur, ce jeudi, lors de son audition devant le Doyen des juges d’instruction. «Mon audition d’hier avec le Doyen des juges, Maham Diallo, aurait pu se limiter à 15 minutes, n’eût été mon propre argumentaire pour lui démontrer vers quoi il devait orienter son instruction. Maham Diallo n’a, jusque-là, agité aucun élément de preuve contre moi et s’est contenté de me poser que trois questions», a rapporté Ousmane Sonko.

Le leader des «Patriotes» informe aussi que le Doyen des juges lui a demandé s’il acceptait de faire un test Adn. Ce qu’il a refusé. «J’ai catégoriquement refusé puisque face à des comploteurs fourbes et capables de fomenter tout et n’importe quoi, il est impensable que je leur fournisse ne serait-ce qu’une goutte de sang ou de salive. Et la loi m’y autorise», a-t-il affirmé.

A propos de la deuxième question, Sonko a soutenu ne pas autoriser le Doyen des juges à entacher son «honorabilité», car il lui a demandé, affirme-t-il, «s’il avait entretenu des relations sexuelles» avec Adji Sarr. Ousmane Sonko fait encore savoir que le Doyen des juges lui a demandé s’il reconnaissait avoir mis les pieds à Sweet beauty. «J’y étais bel et bien allé, mais je ne vois pas pourquoi j’aurais pris la peine de noter ces dates», a-t-il répondu.

Pour finir, Ousmane Sonko a annoncé qu’il a sorti une copie d’un rapport d’enquête de la gendarmerie, qui fait état d’un complot contre lui dans le cadre de cette affaire. «Devant l’incapacité du Doyen des juges à produire la moindre preuve de ce pour quoi il m’a convoqué, je lui ai exposé l’implication de personnes à la solde de Macky Sall : le Général Moussa Fall, Serigne Bassirou Guèye, le Commandant Abdou Mbengue, Mamadou Mamour Diallo, Me Pape Samba Sô dit Gaby et Me Dior Diagne (…) Le procureur qui fait du faux, Serigne Bassirou Guèye, a demandé au Commandant Mbengue de travestir l’enquête préliminaire menée par les capitaines Touré et Diouck afin d’en soustraire des éléments à décharge et d’y introduire des éléments à charge. Le Commandant Mbengue a reconnu que c’est Serigne Bassirou Guèy, qui lui a demandé de faire ces tripatouillages, au mépris du Code d’honneur de la gendarmerie», a expliqué Ousmane Sonko. Le maire de Ziguinchor d’ajouter ceci : «Tout le Sénégal a entendu l’enregistrement de Mamour Diallo, dans lequel il confirmait ses promesses de fournir passeport, visa et argent à l’accusatrice. Egalement, Ndeye Khady Ndiaye a dit, dans sa déposition, que Mamour Diallo lui a proposé jusqu’à 200 millions de nos francs pour faire des déclarations mensongères contre moi.»

Vérifier aussi

 Ouverture du Dialogue National: Macky insiste sur l’urgence de trouver une date

Trouver une date ! C’est tout ce que veut Macky Sall qui a réitéré son appel …