Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 06 06 2023

Top Infos Rewmi du 06 06 2023: La date de démarrage des épreuves du Brevet d’études professionnelles (BEP), initialement prévue le mardi 6 juin, a été reportée au jeudi 15 juin….Du nouveau dans l’affaire du présumé viol sur 27 fillettes à Touba ! Le suspect arrêté par les policiers du commissariat de Ndamatou, ce lundi matin, a été mis à la disposition de la gendarmerie….Vingt (20) organisations de la société civile appellent à l’apaisement. La synergie des organisations de la société civile pour la paix dite SOS paix, une nouvelle plate-forme…

 

Publicités

Viol sur 27 filles, Serigne Khadim Mbacké arrêté

Du nouveau dans l’affaire du présumé viol sur 27 fillettes à Touba ! Le suspect arrêté par les policiers du commissariat de Ndamatou, ce lundi matin, a été mis à la disposition de la gendarmerie. La Brigade de Recherches (BR) de Touba va donc poursuivre l’enquête selon des sources. Le présumé violeur Serigne Khadim Mbacké est actuellement en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie. Les lieux de la commission du crime se trouvent dans le secteur des hommes en bleu. Suite aux plaintes déposées, les gendarmes avaient déjà ouvert une enquête avant d’interroger sur procès-verbal la majorité des victimes et des témoins. Il ne restait que l’audition du présumé violeur qui était en cavale. Les policiers du commissariat de Ndamatou ont, finalement, réussi à mettre la main sur le fugitif. Les hommes du commissaire Thiobane ont jugé nécessaire de livrer Serigne Khadim Mbacké à la gendarmerie qui avait déjà auditionné plusieurs personnes concernées.

Viol collectif

Une étudiante de l’Université Assane Seck de Ziguinchor a été victime d’un viol collectif, dans la nuit de vendredi dernier. Un cas confirmé par Astou Goudiaby, coordonnatrice de la Boutique de l’Association des Femmes Juristes (AJS) à Ziguinchor. “Il s’agit, dit-elle, d’une jeune étudiante en année de licence. Elle était avec deux de ses camarades qui ont réussi à se sauver. N’ayant pas eu cette chance, elle a été victime d’un viol collectif”.

Après les faits, la victime a effectué sa déposition devant les autorités compétentes. Elle s’est, ensuite, rendue à l’hôpital régional qui l’a prise en charge et lui a remis le certificat médical. “La victime a porté plainte et l’association des femmes juristes mettra à sa disposition un avocat”, informe Mme Goudiaby.

Les examens de la session 2023 du BEP reportés

La date de démarrage des épreuves du Brevet d’études professionnelles (BEP), initialement prévue le mardi 6 juin, a été reportée au jeudi 15 juin. L’annonce a été faite par le ministère de l’Éducation à travers une note circulaire adressée aux inspecteurs d’académie et gouverneurs de région. La décision a été prise afin d’avoir « une organisation correcte et simultanée des examens sur toute l’étendue du territoire national » indique-t-on. Le ministre de l’Éducation et de la formation professionnelle invite donc les autorités en charge de l’organisation des épreuves « à prendre les dispositions nécessaires, en relation avec les acteurs concernés, pour le respect de la date sus indiquée.

Ucad, l’accès aux campus sociaux interdit jusqu’à nouvel ordre

La direction du Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD) informe qu’après la fermeture des campus sociaux, le 2 juin dernier, “l’accès des lieux est interdit jusqu’à nouvel ordre aux étudiants et aux usagers”. La direction du COUD précise avoir “pris toutes les dispositions nécessaires pour la conservation et la sécurité des biens appartenant aux étudiants et aux acteurs économiques”. L’Université Cheikh Anta Diop a été le théâtre de plusieurs actes de vandalisme, jeudi dernier. Des facultés, les bureaux du Coud, ainsi que des bus ont subi la furie des manifestants.

Le ministère de l’Éducation nationale promet une reprise des cours

Le Ministre de l’Education nationale porte à la connaissance de la communauté éducative que, conformément au calendrier scolaire, les cours doivent se poursuivre dans toutes les structures d’enseignement, sur l’ensemble du territoire national, informe un communiqué. A cet effet, il promet que « des dispositions sont prises, en rapport avec les autorités administratives et territoriales, pour assurer la sécurité des élèves et du personnel ». Afin d’assurer une bonne gestion de la fin de l’année scolaire, les parents, les enseignants, les élèves ainsi que tous les acteurs sont invités à « œuvrer ensemble pour préserver l’espace scolaire et garantir le droit à l’éducation».

Auchan suspend ses activités à Mbour

Après l’attaque de son magasin à Mbour, Auchan a décidé de suspendre temporairement ses activités dans la capitale de la petite côte. “Nous suspendons nos activités en attendant d’évaluer les dégâts”, renseigne Moustapha Diop, Directeur du magasin Auchan Mbour. Ce dernier regrette ce ciblage de l’enseigne : “Ce sont des dignes fils du Sénégal, des soutiens de familles qui travaillent à Auchan. Les travailleurs de Auchan ne sont pas des étrangers. Ce sont des Sénégalais. Je ne comprends pas pourquoi ce ciblage. C’est vraiment déplorable pour ces profiteurs qui pillent, cassent et paralysent notre travail. Les stigmates et les séquelles sont encore là. Nous avons enregistré une grosse perte. Mais on va rester debout et on ne va pas lâcher. Pour le moment on n’a pas encore fait l’estimation des dégâts, mais c’est énorme.

SOS Paix

Vingt (20) organisations de la société civile appellent à l’apaisement. La synergie des organisations de la société civile pour la paix dite SOS paix, une nouvelle plate-forme récemment mise en place, a fait face à la presse, ce lundi matin, 5 juin. Ce, pour réagir sur la situation trouble que vit notre pays. Dans une déclaration, ses membres ont dénoncé les violences notées depuis jeudi dernier, 1er juin, après le verdict condamnant le leader de Pastef, Ousmane Sonko, à deux ans de prison ferme pour « corruption de la jeunesse ». Ledit regroupement, fort d’une vingtaine de membres, formule une vingtaine de mesures clés pour « une sortie de crise immédiate » dont l’une préconise un « dialogue direct » entre le chef de l’Etat, Macky Sall et l’opposant Ousmane Sonko. Une probable rencontre que SOS paix s’engage à faciliter.

Assemblée nationale

À l’occasion du vote de 3 projets de loi concernant le ministère de la Santé, le président du groupe parlementaire Yewwi Askan Wi a emboité le pas de ses collègues qui ont demandé la reprogrammation de cette séance à une date ultérieure. Selon Birame Soulèye Diop, le moment n’est pas propice pour voter des lois alors que le pays est en deuil. « Au regard de ce qui se passe dans le pays, nous avons introduit une demande pour reporter la séance prévue par l’article 75 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale. On ne peut pas ne pas sentir ce qui se passe dans le pays. Les jeunes sont dans les prisons sans avocats, les parents ont peur d’emmener des repas pour leurs enfants parce qu’ils auraient été menacés d’être gardés », fait-il savoir. 

Vérifier aussi

222EZA 800x445 1

Processus de renégociation des contrats : Le président Diomaye Faye annule un accord de 459 milliards de FCFA.

Le gouvernement sénégalais a annoncé l’annulation d’un contrat de 700 millions d’euros signé il y …