Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 10 08 2023

Top Infos Rewmi du 10 08 2023: Repeuplement du Fleuve Sénégal….Affaire du maire de Sangalkam …..Le siège du PUR encore bloqué par les FDS…Seydou Guèye 10ème adjoint au maire de la ville de Dakar….Hannibal Djim brise le silence….Affaire du maire de Sangalkam

Hannibal Djim brise le silence 

Publicités

 « Depuis le début de cette affaire, je savais que les charges étaient ridicules mais j’ai patienté durant 6 longs mois pour permettre au juge de vérifier les accusations. Qui est cette personne que j’ai financé et qui a compromis la sécurité publique ? Depuis tout ce temps, ils sont incapables de répondre à cette question. Je tiens à informer l’opinion publique nationale et internationale que le gouvernement sénégalais sera l’unique responsable si je décède en détention. J’ai pris conscience de la gravité de cette grève de la faim entamée depuis 11jours qui est au prix de la vie. Je tiens à remercier les différents compatriotes qui s’inquiètent de ma situation et essaient de me convaincre à renoncer à ma diète. C’est avec le cœur meurtri que j’ai décidé de continuer ma grève pour faire valoir mes droits et résister face à ce régime totalitaire ».

Le siège du PUR encore bloqué par les FDS 

C’est devenu la règle maintenant. A chaque fois que la coalition e l’opposition majoritaire, Yewwi Askan Wi veut tenir une conférence de presse aux sièges du PRP ou du PUR, les Forces de défense et de sécurité reçoivent l’ordre d’en bloquer les accès. Ce mercredi, Déthie Fall et Cie avaient prévu de tenir une rencontre avec la presse. Mais sans surprise, ils ont été empêchés d’accéder aux lieux. Le député Guy Marius Sagna a tout de même fait une déclaration devant les journalistes qui étaient venus pour couvrir la rencontre. Avec deux oignons dans les mains, le membre de FRAPP a dénoncé cette pratique du régime en place qui, selon lui, les oblige d’errer de sièges en sièges pour trouver un lieu où se rencontrer. Il a demandé au Président Macky Sall de s’occuper de « ses oignons » en référence à la cherté de de la vie et du kilogramme d’oignon en particulier qui varie entre 1200 CFA et 2000 CFA. Guy Marius Sagna a demandé la libération des détenus politiques et du chef de l’opposition Ousmane Sonko.

Affaire du maire de Sangalkam 

Le parquet a criminalisé le dossier du maire de Sangalkam arrêté dans l’affaire Juan Branco. Le procureur de la République a requis l’ouverture d’une information judiciaire contre Alpha Bocar Khouma dit « Pape Sow », avant de désigner le juge d’instruction du 2e cabinet, Mamadou Seck, confie Me Moussa Sarr. Pour rappel, l’édile de Sangalkam a fait, hier, l’objet d’un second retour de parquet.

Grève des taxes au marché de Malika 

Au marché de Malika, le climat est très tendu entre les  commerçants et les agents municipaux de la commune de Keur Massar Nord. En effet,d’après la Rfm, les commerçants refusent de payer les taxes municipales aux agents de la commune de Keur Massar Nord. Pour cause, ils estiment qu’ils font partie de la commune de Malika et de celle de Keur Massar Nord. Selon ces commerçants, “ce marché a été construit sur leur propre fonds”. Une situation qui remet au goût du jour la question de la délimitation des communes. Les commerçants de Malika Montagne invitent les autorités à revoir le découpage administratif. Ils n’écartent pas de porter l’affaire devant la justice.   

Seydou Guèye 10ème adjoint au maire de la ville de Dakar

Du poste de ministre, Seydou Guèye est passé à 10ème adjoint au maire de la ville de Dakar. Une position qu’il avait pourtant refusée lors de la première élection du bureau municipal. C’est le signe d’un changement de la nature des rapports entre Takhawu et Benno Bokk Yakaar. Tout le contraire entre le maire et ses conseillers membres de l’ex parti Pastef. Jusqu’au 12 adjoint, un seul est partisan de Ousmane Sonko, les autres ayant boudé après que Marie Louise Faye ait perdu son duel avec Ngoné Mbengue pour le poste de premier adjoint. 

Les reproches de Kemi Seba à Ousmane Sonko

Au Sénégal, le Pastef, parti de l’opposant Ousmane Sonko, a été dissous fin juillet. Cette décision horripile l’activiste Kemi Seba. Il s’est fendu d’un tweet pour dénoncer un « scandale politique ». « La dissolution du Pastef et l’arrestation d’Ousmane Sonko et ses lieutenants constituent un scandale politique des plus inacceptables », a déclaré le Franco-Béninois sur le réseau social. Pour lui, la formation politique de M. Sonko est constituée de « frères et de sœurs courageux, dignes, patriotes », même si on « peut ne pas être d’accord avec certaines méthodes de Sonko ». En effet, Kemi Seba reproche à l’opposant son silence face  à la situation des militants panafricains non sénégalais en difficulté. « Ne pas oublier que lorsque d’autres militants panafricanistes non sénégalais sont en difficulté politique  il est très silencieux quand il s’agit de leur apporter son soutien (nous savons très bien de quoi nous parlons…). Pour notre part, nous ne ferons pas cette erreur et ferons preuve de hauteur en nous rappelant que lorsqu’un panafricaniste est touché, tous les autres le sont », a indiqué le président de l’Ong Urgences Panafricanistes.

Repeuplement du Fleuve Sénégal 

Une rencontre tripartite entre le programme d’urgence de modernisation des Axes et Territoires Frontaliers (PUMA), la direction de la pêche continentale (DPC) , et l’organisation pour la mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS) a eu  lieu sur le Projet de Repeuplement de la Vallée du Fleuve Sénégal et de la revalorisation des plans d’eau naturels. La rencontre a eu lieu au siège de l’OMVS ce matin et a enregistré une forte participation des parties prenantes avec une perspective de mettre en place une convention de partenariat entre le PUMA et l’OMVS.

Vérifier aussi

Présence des bases françaises au Sénégal : Ousmane Sonko catégorique « La volonté du Sénégal de disposer de lui-même est …..»

Autre point évoqué : la présence des bases militaires françaises au Sénégal ». Alors que le leader …