Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 12 05 2023

Top Infos Rewmi du 12 05 2023: Un corps sans vie découvert à Kédougou…La Gendarmerie nationale informe dans un communiqué que le programme de recrutement des militaires non rengagés rang des contingents 2019… une découverte macabre qui a été faite ce jeudi 11 mai vers 10 heures 30 entre Dindefelo et Pelel Kendessa dans la région de Kédougou….

Thioro Makhou Mandela placée sous contrôle judiciaire

Publicités

Thioro Diouf, plus connue sous le pseudonyme de Thioro Makhou Mandela, chroniqueuse à Walf TV, bénéficie d’une liberté provisoire, assortie d’un contrôle judiciaire, avec l’obligation d’émarger tous les 2 mois et l’interdiction de communiquer avec ses co-prévenus et les plaignants. L’information est confirmée par son avocat, Me Moussa Sarr. Thioro Diouf est poursuivie pour association de malfaiteurs collecte illicite de données à caractère personnel, diffusion d’images et d’écrits contraires aux bonnes mœurs, dans le cadre du démantèlement d’un groupe sur Facebook dénommé « Top Cas », dont les administratrices ont également fait l’objet de poursuites.

Combats entre le MFDC et l’armée sénégalaise

En Gambie, le site d’informations « The Point » signale des affrontements entre l’armée sénégalaise et les rebelles du Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance (MFDC) le mardi 09 mai dernier. Des balles perdues auraient atterri dans deux villages gambiens du district de Foni. Il s’agit de Kanyani et Oupat. A Kanyani, c’est une maison qui a été touchée. A Oupat, les balles ont plutôt atterri sur une mosquée. Selon une source de « The Point », les combats entre l’armée sénégalaise et les rebelles de Casamance ont eu lieu à proximité de Jakin, un village gambien. Les habitants auraient été réveillés tôt le matin par des bruits de coups de feu. Au cours de la journée du mardi 09 mai, une source du média en ligne rapporte que les cours dans les salles de classe avaient été perturbés. « Les enfants ne se concentraient pas car ils avaient peur », a-t-il déclaré.

Ismaïla Madior Fall sur l’éligible de Sonko

La question de l’éligibilité de l’opposant Ousmane Sonko pour la présidentielle 2024 fait débat depuis sa condamnation en appel lundi, à 6 mois de prison avec sursis pour « diffamation et injure ». Interpellé sur les chances de Sonko pour être candidat, le Garde des Sceaux, Ismaëla Madior Fall dit attendre une décision de justice pour en tirer les conséquences. « Cette question est importante. Et je pense que la justice va s’y pencher. Elle juge et rend un verdict. Alors, on attend que la justice prenne sa décision pour en tirer les conséquences », a fait savoir Ismaëla Madior Fall, ce mardi, au sortir de l’évaluation de la situation des droits de l’homme au Sénégal avec  la Commission africaine de droits de l’homme et des peuples (CADHP).

Ismaïla Madior Fall sur l’éligible de Sonko (Bis)

S’agissant du terme « détenus politiques », le ministre de Justice reste ferme malgré plus de 300 militants en détention dans les prisons au Sénégal, comme avancés par les responsables du parti d’opposition, Pastef. Selon Professeur Ismaëla Madior Fall : « Il  n’existe pas de détenus politiques au Sénégal. Ce qui se passe dans ce pays est qu’il y a des individus qui ne respectent pas la loi. Et je préviens mes fouteurs de troubles, qu’ils seront sanctionnés à la hauteur de leurs actes. C’est ça la démocratie »  a-t-il martelé. Pour rappel, le leader de Pastef a été condamné par la Cour d’appel à six mois avec sursis en plus de 200 millions de dommages et intérêts à payer au ministre, Mame M’Baye Niang.

La gendarmerie recrute

La Gendarmerie nationale informe dans un communiqué que le programme de recrutement des militaires non rengagés rang des contingents 2019, 2020, 2021/1 est lancé. Ce recrutement ne concerne que les militaires, au courant de l’année 2023 au rengagement de militaires du rang des armées ayant effectué la durée légale du service militaire et n’étant pas engagés par leurs corps respectifs. A ce titre, les intéressés sont invités à se présenter à la Division Admission Mobilisation sise au quartier Samba Diéry Diallo, à Colobane, munis de leurs livrets militaires, le samedi 13 mai 2023 à 09 heures.

Un corps sans vie découvert à Kédougou

C’est une découverte macabre qui a été faite ce jeudi 11 mai vers 10 heures 30 entre Dindefelo et Pelel Kendessa dans la région de Kédougou. La victime est un septuagénaire identifié comme étant Oumar Ndaw, originaire de Fass Bambara dans la région de Kaffrine. Alertée, la gendarmerie de Kédougou et les sapeurs-pompiers ont fait une descente sur les lieux.  Les hommes en bleu et les soldats du feu ont retrouvé le corps en état avancé de putréfaction. Sur instruction du procureur, l’homme a finalement  été enterré sur place puisqu’il était impossible de déplacer le corps en décomposition. Une enquête est déjà ouverte pour déterminer les véritables circonstances du drame qui continue d’alimenter les différentes conversations dans les localités avoisinantes.

Trafic de chanvre indien à Yeumbeul-Comico

Le commissariat de Yeumbeul-Comico a démantelé un trafic de chanvre indien à Darou Salam 6. Les hommes du commissaire Cheikh Ahmed Tidiane Diallo ont mis la main sur deux trafiquants en possession de l' »herbe qui tue ». Tout est parti lorsque le chef de service de la police de Comico a reçu un renseignement relatif à un commerce illicite mené dans une maison par un groupe de jeunes. Suite à des investigations, les limiers ont mis un dispositif de surveillance non loin des lieux indiqués. La planque a porté ses fruits, car les éléments de la brigade de recherches dudit commissariat ont senti l’odeur du chanvre indien qui provenait de la concession suspectée. Ne se doutant de rien, M. Sarr fumait tranquillement son joint de chanvre indien. Il sera surpris en flagrant délit à la devanture de son domicile. Interrogé sur les faits, le mis en cause a avoué avoir acheté la drogue auprès de son fournisseur qui est son voisin du premier étage.

Les policiers ont ainsi surpris A. Bâ dans sa chambre où ils ont saisi 70 cornets et 20 g de chanvre indien, selon des sources. Embarqué au commissariat de Comico puis mis devant le fait accompli, le duo incriminé a reconnu sans ambages les faits. Au terme de l’enquête, M. Sarr et A. Bâ (tous des mécaniciens) ont été déférés au parquet de Pikine-Guédiawaye pour détention et trafic de chanvre indien.

Vérifier aussi

Coopération Internationale: Ousmane Sonko a reçu en audience 04 ambassadeurs

 Le Premier ministre a reçu en audience les ambassadeurs au Sénégal de la Chine, des …