Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Un charlatan surpris sur une étudiante à Diamalaye

Le commissariat de l’Unité 15 des Parcelles-Assainies a déféré, vendredi dernier, M. M. T. pour viol, attentat à la pudeur et charlatanisme. Guérisseur de son état, il a été surpris en train de violer sa « patiente », sur la plage de Diamalaye. S’agissant des faits, pour assurer la sécurité des citoyens et de leurs biens, les éléments du commissariat de l’Unité 15 effectuent fréquemment des descentes inopinées dans leur secteur.

Publicités

C’est dans ce cadre que l’attention des hommes du commissaire M. Khouma a été attirée par des cris de détresse d’une dame sur la plage de Diamalaye, dans la nuit du mardi 12 mars dernier, entre 22 h et 23 h. Arrivés sur les lieux, les éléments de la brigade de recherches ont surpris un homme en train de violer une dame. Il n’avait qu’un sous-vêtement, alors que la victime était nue. « Nous avons trouvé M. M. T. entre les jambes de la victime. Il tentait d’empêcher la dame de crier », confie une source de Seneweb. Le violeur a été conduit au commissariat de l’unité 15 pour les besoins de l’enquête. La fille, une étudiante à l’Université virtuelle du Sénégal (UVS), répondant aux initiales N. A. T., serait victime d’agissements d’un être surnaturel (rab). Ainsi, elle a sollicité des prières auprès du guérisseur domicilié à l’Unité 25 des Parcelles Assainies.

À cet effet, un rendez-vous a été fixé dans la nuit du mardi dernier à la plage de Diamalaye pour une séance de bain mystique. Une fois sur place, entre 22h et 23h, l’étudiante s’est déshabillée, sur instruction du charlatan. « Il
m’a aspergée de l’eau de mer et d’une poudre magique », déclare la victime devant les enquêteurs. Il ressort du dossier que le guérisseur traditionnel en a profité pour la violer. « L’étudiante criait de toutes ses forces pour appeler au secours. Mais le charlatan demandait à N. A. T. de rester calme, sous prétexte qu’il a déjà maîtrisé le djinn. Finalement, le viol a été interrompu par la police », renseigne une source. Interrogé sur procès-verbal, le guérisseur né en 1989 a reconnu sans ambages les faits.

Pour sa défense, M. M. T., dit  ignorer les raisons de son acte. La perquisition de son domicile s’est soldée par la découverte d’un arsenal mystique, selon des sources de Seneweb. Le certificat médical versé dans le dossier atteste de déchirures de l’hymen de l’étudiante. Au terme de l’enquête, diligentée par le commissaire M. Khouma, le guérisseur M. M. T. a été déféré vendredi dernier au parquet pour viol, attentat à la pudeur et charlatanisme.

Vérifier aussi

Affaire Abdoulaye Seck : Un nouveau rebondissement !

Abdoulaye Seck et ses complices ont été déférés hier devant le procureur de la République. …