Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Affaire des 3,9 milliards F CFA d’engrais volés : Le procureur ne lâche pas Aziz Ndiaye

La société  Transcontinentale Transit est secouée par un détournement d’un bateau d’engrais dont la valeur est estimée à 3,9 milliards Fcfa.

Publicités

La directrice Ndèye Nancy Niang, présumée responsable de la fraude, a été arrêtée et placée sous mandat de dépôt pour escroquerie et association de malfaiteurs.

Selon L’Observateur, la transitaire avait une commande d’urée granule auprès d’une société turque qui avait importé, depuis Oman, 35 000 tonnes d’engrais chargées dans une cargaison amarrée plusieurs semaines au Port de Dakar.

Nancy avait pour mandat d’écouler le produit aux sociétés Amine Group et Hacko Holding établies au Mali. Le produit vendu, Nancy n’a pas remis l’intégralité de la somme à son fournisseur.

Convoquée à la Sûreté Urbaine (SU), suite à une plainte, elle mouille Aziz Ndiaye et son frère qui devaient assurer la vente. Mais, ces derniers ne lui ont versé aucun centime, a-t-elle confié.

Le procureur de la République ne semble pas de cet avis. D’après Les Échos, le chef du parquet a émis un réquisitoire supplétif demandant l’inculpation de Aziz Ndiaye, Massata Ndiaye, Alé Ndiaye et Aly Penda Diouf. Et le 7 mars dernier, poursuit le journal, ces derniers sont convoqués par le juge du deuxième cabinet pour être inculpés. Mais ils n’ont pas honoré le rendez-vous.

Malgré ce faux bond, l’ancien promoteur de lutte et sa famille ne sont pas inquiétés. Ce qui pousse Les Échos à titrer l’article consacré à l’affaire dans son édition du jour : «Qui protège Aziz Ndiaye et Cie ?» Le journal soupçonne «une main puissante qui agit et bloque le dossier».

Vérifier aussi

Trafic de faux billets : Plus de 7 milliards F Cfa saisis à Thiès, Kolda et Ziguinchor

Les soldats de l’économie ont encore réalisé des performances sur le terrain. Le samedi 11 …