Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
telechargement 7 3

Affaire «Sabar des fillettes de Louga» : L’enquête vient d’être bouclée

Le commissariat central de Louga, actionné par le Procureur, a bouclé son enquête relative aux fillettes dont l’âge varie entre 6 et 10 ans, qui ont pris par à un «sabar» ponctué par des danses obscènes.

Sept (07) personnes, impliquées dans ce dossier, ont été déférées ce jeudi pour association de malfaiteurs, collecte, stockage et diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs et incitation à la débauche sur mineures. Le groupe a bénéficié d’un retour de parquet.

Parmi les mis en cause, le jeune K. Fofana, réparateur de téléphone, traqué par les techniciens de la Division spéciale de la cybercriminalité (DSC), a reconnu avoir diffusé la vidéo. A sa décharge, il a déclaré, repris par le journal, «qu’il ignorait que la diffusion d’une telle vidéo était interdite par la loi».

Publicités

Le percussionniste N. Samb, 22 ans, a été aussi interpellé. Face aux enquêteurs, le batteur de « tam tam » a balancé la dame W. Samb, qui dit-il, «avait sollicité ses services». Cueillie à son tour, l’organisatrice, une commerçante âgée d’une trentaine d’années, a expliqué «avoir organisé cette activité culturelle sur la demande des filles de son quartier».

La maman d’une des fillettes identifiées a été aussi arrêtée. Il s’agit de D. Diaw, qui a avoué « avoir donné de l’argent à sa fille pour qu’elle cotise». Une autre fille, N. G., en classe de CI, a soutenu avoir utilisé une ruse pour tromper la vigilance de sa mère. «Lorsque je partais au ‘’sabar’’, je portais une tenue décente car ma mère l’avait exigé. Cependant, à l’insu de ma maman, je suis allée au ‘’sabar’’ en portant un accoutrement indécent », a-t-elle expliqué.

Vérifier aussi

81358068 58616255

Un jakartaman poignarde à mort un vulcanisateur

Un drame a secoué les habitants de Ndieyène Sirakh (région de Thiès) après qu’un vulcanisateur …