Arrêt des livraisons russes, la France se hâte de constituer ses stocks de gaz
Arrêt des livraisons russes, la France se hâte de constituer ses stocks de gaz

Arrêt des livraisons russes, la France se hâte de constituer ses stocks de gaz

Au premier semestre, l’Hexagone est le pays d’Europe ayant le plus augmenté ses importations de gaz naturel liquéfié. A l’orée d’une forêt, perdues au milieu des champs assoiffés, quelques têtes de puits émergent du sol.

Discrets, ces tuyaux en forme de col-de-cygne laissent à peine deviner la taille de la « bulle », le réservoir de gaz, qui s’étend sous nos pieds. « Ici, le gaz est stocké dans une roche poreuse, à plusieurs centaines de mètres sous terre. Moins réactif que les cavités salines, une autre technologie, ce type de stockage présente l’avantage de pouvoir garder et délivrer d’importantes quantités d’énergie durant l’hiver, période à laquelle nous consommons cinq fois plus de gaz que l’été », explique Pierre Chambon, directeur général de Storengy France, filiale du groupe Engie, premier opérateur de stockage de gaz en France.

Situé à Saint-Illiers-la-Ville, près de Mantes-la-Jolie (Yvelines), ce site stratégique, à l’instar des quinze autres que compte l’Hexagone, a commencé, comme chaque année, avant la saison froide – d’avril à novembre –, son remplissage de gaz dans le sous-sol. Avec, cette fois, une différence notable : faire au plus vite. « A priori, nous sommes bien partis », insiste M. Chambon, qui surveille ces « injections » comme le lait sur le feu. « Globalement, nos clients, les expéditeurs et fournisseurs d’énergie, qui réservent ces capacités comme des entrepôts, ont joué le jeu. Au 26 juillet, plus de 77 % d’entre elles étaient déjà remplies », détaille-t-il, précisant que l’objectif minimum du gouvernement (85 % au 1er novembre) est à portée de main.

De surcroît, en cas de difficulté, comme le prévoit l’article 10 du projet de loi sur le pouvoir d’achat, il reviendrait à Storengy et à Teréga, le deuxième opérateur qui gère deux sites sur seize, dans le sud-ouest de la France, de « jouer le bras armé de l’Etat » et de remplir les stocks si besoin. « Ceux-ci sont particulièrement stratégiques au cœur de l’hiver. Certains jours, lors des pics, ils peuvent représenter jusqu’à 60 % de la consommation », souligne Gilles Doyhamboure, directeur commerce et régulation chez Teréga.

A propos de Mor Fall

Check Also

Urgent! Des hackers ont volé les données privées de 5,4 millions de comptes Twitter

Urgent! Des hackers ont volé les données privées de 5,4 millions de comptes Twitter

En utilisant une vulnérabilité, un hacker a dérobé l’identifiant, le numéro de téléphone et l’adresse …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR