Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
telechargement 18 7

Birahim SECK sur la reddition des comptes :« Tous les rapports d’audit doivent être mis sur la table »

La réédition des comptes : C’est ce que réclame le Forum civil qui estime que cet acte est synonyme de « transparence » et de « bonne gouvernance. » Autant de rapports qui dorment dans les tiroirs du palais. Birahim Seck a invité le nouveau Président a dépoussiéré tous les rapports pour que les sénégalais puissent enfin être édifiés.

Le coordonnateur du Forum civil en l’occurrence Birahim Seck dit « fonder beaucoup d’espoir » sur le nouveau régime incarné par Bassirou Diomaye Faye  par rapport à la réédition des comptes qui participe à la bonne gouvernance. Interpellé sur les scandales à milliards qui ont rythmé le régime  Sall, le coordonnateur du Forum civil est d’avis qu’il le faut et sans tarder au nom de la transparence. « On parle de 1000 milliards mais il faut faire le cumul des différentes rapports produits par les différents corps de contrôle de 2018 à 2023.  Cela dépasse les 1000 mille milliards dont on parle. Je parle de tous les rapports de la Cour des comptes ceux d’audits car tout doit être mis sur table afin que les sénégalais connaissent la vérité  sur la façon dont leur argent a été géré par le gouvernement de Macky Sall », a-t-il déclaré.   

Publicités

Lors de son premier discours, Bassirou Diomaye Faye avait mis l’accent sur la lutte contre la corruption  à toutes les échelles. Un point qui reste important aux yeux de Birahim Seck. Avec en substance la bonne gouvernance, il estime que c’est une priorité pour cette nouvelle équipe dirigeante. « Nous pensons que la réédition des comptes fat parti de  ses priorité car quand on parle de prévention et on pose des actes de répression. Il y a eu des textes pris par l’assemblée  nationale de prévenir la corruption. Il y a la nouvelle loi sur la déclaration de patrimoine. Donc qu’il fasse application avec toute la rigueur qui sied ce nouveau texte sur la déclaration du patrimoine », a indiqué Birahim Seck.

C’est le cas aussi selon le Forum civil du nouveau texte qui régit la création de l’Ofnac dont autant de pouvoir  lui ont été conféré. On se rappelle aussi de la répression et de la prévention, il y a eu la modification du code des procédures pénales en juillet dernier  qui instaure le pôle judiciaire financier. « Nous attendons que Diomaye donne les moyens qu’il faut et des magistrats pour que ce pôle judicaire qui a une compétence nationale et parle d’infraction liée à la criminalité financière. S’il (Ndlr : Diomaye Faye) lutter contre la corruption,  il faut que le pole judicaire financier fonctionne. Sans oublier la redevabilité car le régime de Macky avait refusé de publier les rapports  issus des cours de contrôle », a listé » Birahim. 

Autant de points sur lesquels il est attendu car cette réédition des comptes participe à la promotion de la bonne gouvernance. A la question de savoir si s’atteler à la tâche en ce qui concerne les rapports « confisqués » par le régime sortant,  Birahim Seck souligne que ce soit l’Armp, l’Ige, l’Ofnac ou la Cour des comptes,  que les rapports soient mis à la disposition des citoyens au nom de la redevabilité.

MOMAR CISSE

 

 

 

Vérifier aussi

telechargement 4 7

Inclusion sociale: Le ministre de la Jeunesse annonce le lancement d’un programme de fermes agricoles citoyennes pour les jeunes

La ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture a annoncé, mardi à …