Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Marché de Mbour: La surprenante découverte des enquêteurs chez le tueur
Marché de Mbour: La surprenante découverte des enquêteurs chez le tueur

Cambriolage à Ngor : Un Canadien retourne au magasin de sa victime après sa sortie de prison

A peine libéré pour vol de bijoux, Mamadou T. est retourné dans la boutique de l’une de ses victimes pour dérober un véhicule de marque Mercedes. Placé encore en détention le 20 avril dernier, le canadien d’origine malienne a été jugé hier, par le tribunal des flagrants délits de Dakar pour vol avec effraction et escalade au préjudice de Mamadou Ndiaye et autres. La déléguée du procureur a requis deux ans ferme contre lui. 
Canadien d’origine malienne, Mamadou T., 41 ans, est établi aux États-Unis. Il est arrivé au Sénégal, il y a deux mois. Un voyage qu’il n’est pas prêt d’oublier, car il a été privé de liberté à deux reprises. Alors qu’il venait de purger une peine d’un mois pour vol de bijoux au préjudice d’une dame, Mamadou T. a encore cédé à la tentation. Avec son comparse connu sous le sobriquet de Malien, le malfaiteur est retourné au magasin de l’une de ses victimes du nom de Mamadou Ndiaye qui tient son commerce à Ngor. Le duo a dérobé cette fois un véhicule de marque Mercedes. Auparavant, les deux malfrats avaient soustrait la clé de la voiture, le chéquier, l’ordinateur et les deux portables de Mamadou Ndiaye. Un forfait qu’ils ont commis dans la nuit du 11 au 12 février 2023. Mamadou T. est tombé à nouveau dans les filets des gendarmes quand le nommé Désiré T. a tenté d’encaisser un chèque dans une agence de la banque Atlantique. Interpellé pour usage de chèque volé, Désiré T. a expliqué que c’est Mamadou T. qui lui a remis le butin pour l’acquisition d’un médicament contre le diabète que sa société commercialise. Ce que Mamadou a confirmé au cours de son audition. À l’en croire il a connu son acolyte à la prison de Reubeuss. C’est sur ces entrefaites qu’il a commandé du médicament auprès de lui pour l’importer aux États-Unis. Retraçant le film du braquage au magasin de Mamadou Ndiaye, Mamadou T. a indiqué s’être rendu sur les lieux à 23h en compagnie de Malien. « On a fait irruption dans la boutique en passant par les toilettes. En marchant sur le toit, Malien s’est blessé. J’ai pris la clé de la voiture, un chéquier, un ordinateur et deux portables. C’est Malien qui avait gardé la clef. Dès que je suis sorti de prison le 14 avril, je suis parti prendre le véhicule », a relaté le voleur qui est retourné à la case prison six jours après sa libération. Désiré T. a subi le même sort.
 
« Mamadou T. est tombé très bas. Sa maman ne comprend pas…. »
À l’audience des flagrants délits de Dakar ce mardi 9 mai, Mamadou T. a opté pour la dénégation. Se disant entrepreneur, il a argué que c’est Malien qui lui a cédé le véhicule. Mieux, il ignorait que la voiture provenait d’un vol. « Le chéquier, les deux portables et l’ordinateur se trouvaient dans la voiture », a dit le marié et père de trois enfants. Dans la foulée, Mamadou T. a renseigné qu’il est diabétique. « Je voulais tester d’abord les médicaments de Désiré, avant de l’importer aux États-Unis où on donne du médicament gratuitement aux diabétiques. J’avais commandé 100 pièces. Il m’a recommandé un verre de thé une fois par jour. Je l’ai testé pendant trois jours », soutient-il. Déjà condamné il y a deux semaines, pour escroquerie, Désiré T. a déclaré que le chèque était au nom de la société de son co-prévenu. « Il prenait de l’insuline. Il m’a montré le cachet de sa société et son carnet de chèque pour prouver l’existence de sa société. Il m’avait dit que l’entreprise se situe au Virage », a-t-il narré.
La déléguée du procureur est persuadée que Mamadou T. n’est pas prêt à s’amender. Elle a ainsi sollicité deux ans ferme contre lui pour vol avec escalade et effraction au préjudice de Mamadou Ndiaye et autres. S’agissant de Désiré T., la parquetière a requis un an ferme. « Il connaissait les antécédents de voleur de Mamadou T. Deuxièmement, il n’y a aucun document qui prouve l’existence de leur transaction », a fait remarquer le Ministère public. Me Nokhine Mbodji a estimé que son client Mamadou T. est tombé très bas. « Sa maman est au Mali. Depuis son arrestation on ne cesse de communiquer. Elle a 72 ans. Elle me dit qu’elle ne comprend pas l’attitude de son fils », a laissé entendre Me Mbodji qui a imploré la magnanimité du tribunal. Dans sa plaidoirie, l’avocate de Désiré T. a souligné que celui-ci avait écopé d’une peine assortie du sursis et il a interjeté appel. « Il ne pouvait pas douter que le chèque avait une origine douteuse. Il a quitté sa Côte d’Ivoire natale pour gagner sa vie dignement au Sénégal. C’est un homme d’affaires très sérieux », allègue-t-elle. Le juge rendra sa décision le 16 mai prochain.

Vérifier aussi

Affaire Abdoulaye Seck : Un nouveau rebondissement !

Abdoulaye Seck et ses complices ont été déférés hier devant le procureur de la République. …