Don de l’ALASCO à l’Orphelinat Serigne Saliou Mbacké: La directrice plaide pour plus de personnels sociaux et médicaux

Dans le cadre de ses actions sociales pendant le mois de Ramadan, l’Allimuni des Anciens Stagiaires en Corée du Sud (ALASCO) est venu en aide à l’orphelinat Serigne Saliou Mbacké de Kounoune. Ladite structure qui prend en charge plus de cent enfants ne manque pas de problèmes de personnels sociaux et médicaux.

L’orphelinat Serigne Saliou Mbacké de Kounoune fait face à des problèmes de ressources humaines. Cette structure sociale manque de personnels sociaux et médicaux pour une bonne prise en charge de ses pensionnaires. C’est pourquoi, l’Alumni des anciens stagiaires de la Corée du Sud (Alasco) est venu à leur secours en leur octroyant des denrées de première nécessité. Selon la présidente Fama Thiam Cissé, ce geste troisième du genre est devenu une tradition pour leur organisation. « Il est composé de riz, de l’huile, du sucre, du lait, des pâtes et des couches. Cette initiative vise à soutenir l’orphelinat, qui dépend uniquement de la bienveillance des volontaires pour subvenir à ses besoins.

Publicités

En collaboration avec notre partenaire technique et financier, la KOICA, l’ALASCO a jugé nécessaire d’apporter son soutien à cette noble cause », dit-elle. Et de poursuivre : » Les prix sont chers et cette maison en a besoin. Avec 1500 dollars, nous avons pu nous procurer du riz de l’huile du sucre, de l’onion du lait des couches. Nous sommes très touchés de voir ces petits anges vivre sans leur parent même s’ils ne manquent rien du tout dans cet orphelinat ». Elle encourage la directrice à continuer ses efforts pour cette couche de la population qui en a vraiment besoin.

Pour la directrice de l’orphelinat, Ndéye Awa Sadio, ce geste est d’une grande portée humanitaire. « Avec plus de 100 enfants à prendre en charge, allant de l’alimentation à l’hygiène et à la santé, nous ne disposons que de ressources limitées. Ainsi, recevoir le soutien de l’ALASCO pour la troisième année consécutive est une source de réjouissance pour nous », fait elle savoir.

Et d’ajouter : »Nous faisons face au problème de personnel pour leur prise en charge.  » Les enfants tombent malades et il faut les soigner. Mais grâce à ces donateurs, nous arrivons à surmonter ces difficultés « . Elle renseigne que les enfants viennent de plus en plus dans cet orphelinat.  » Notre structure a été créée pour réduire le nombre d’enfants dans la rue mais nous savons que les familles ont des problèmes pour gérer ces enfants. Car souvent quand une fille tombe enceinte, elle est rejetée par sa famille « , fait elle savoir. Elle n’a pas manqué d’interpeller les autorités pour leur venir en aide. « Nous espérons beaucoup de ce nouveau gouvernement pour obtenir notre agrément afin de mieux prendre en charge ces enfants « , lance-t-elle.

Vérifier aussi

Présidentielle 2024 : Le conseil constitutionnel publie les résultats définitifs

Bassirou Diomaye Diakhar Faye est devenu le 5e président de la République du Sénégal. Il …