Etats-Unis : Un haut gradé de l’armée craignait que Trump attaque la Chine
Etats-Unis : Un haut gradé de l’armée craignait que Trump attaque la Chine

Etats-Unis : Un haut gradé de l’armée craignait que Trump attaque la Chine

Selon le livre «Péril», le chef d’état-major de l’armée américaine, le général Mark Milley, a appelé à deux reprises son homologue chinois pour lui promettre que les Etats-Unis n’attaqueraient pas la Chine. Donald Trump a critiqué vertement le général.

Manifestement, il se méfiait de la santé mentale de son supérieur, le commandant en chef et président Donald Trump. D’ailleurs, au lendemain des émeutes contre le Capitole, Mark Milley s’est même assuré auprès d’autres généraux haut placés que les procédures en cas de lancement de frappes nucléaires devraient désormais passer par lui. Il se méfiait de la santé mentale de son supérieur, le commandant en chef et président Donald Trump. D’ailleurs, au lendemain des émeutes contre le Capitole, Mark Milley s’est même assuré auprès d’autres généraux haut placés que les procédures en cas de lancement de frappes nucléaires devraient désormais passer par lui.

D’ailleurs, Mark Milley, est allé jusqu’à rassurer la Chine que les Etats-Unis n’ont ni l’intention, ni de plan pour attaquer la Chine. Ainsi, toujours dans sa crainte de voir le président Trump de déclencher une guerre dans les derniers jours de son mandat, l’officier américain a passé un coup de fil vers la Chine après l’attaque du Capitole pour lui dire que la situation était stable.

 

Check Also

Rwanda : un ancien lieutenant tué par balles au Mozambique

Rwanda : un ancien lieutenant tué par balles au Mozambique

Un dissident rwandais, ancien lieutenant de l’armée, a été tué par balles au Mozambique où …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi

GRATUIT
VOIR