Top Infos
Top Infos

« Kogn bi » du 14 02 2023 

« Kogn bi » du 14 02 2023: Le Secrétaire général de l’Alliance des forces et progrès (Afp) Moustapha Niasse, a sifflé la fin de la récréation par rapport aux débats relatifs à l’investiture d’un probable candidat de son parti pour la présidentielle de 2024….L’annonce a été faite par le chef de l’Etat Macky Sall, vendredi dernier, à Thiès. Un détachement des sapeurs-pompiers a été envoyé en Turquie….Au moins dix-neuf civils, dont neuf supplétifs de l’armée, ont été tués lors de deux attaques perpétrées jeudi et dimanche…

L’homme qui fournissait des pierres aux manifestants à Mbacké arrêté

Publicités

La vidéo d’un chauffeur, à bord d’un faux taxi distribuant des pierres aux manifestants à Mbacké, est devenue virale sur les réseaux sociaux. Suite à ce tollé, la gendarmerie nationale a sorti la grosse artillerie pour traquer celui qui fournissait les partisans d’Ousmane Sonko en projectiles lors des violents heurts à Mbacké. La Section de Recherches (SR) de Dakar, la Brigade de Recherches (BR) de Touba et la Section de Recherches (SR) de Thiès ont mutualisé leurs forces pour identifier puis arrêter le mis en cause. Ce dernier est tombé ce lundi dans la capitale du mouridisme.

L’homme est actuellement dans les locaux de la compagnie de gendarmerie de Touba où un pool d’enquêteurs des trois unités mobilisées est à pied d’œuvre pour élucider cette affaire. En effet, le chauffeur incriminé se faisait passer pour un taximan en vue de distribuer des pierres aux manifestants. Mais la scène a été immortalisée par une personne avec son smartphone. La gendarmerie a exploité la vidéo pour faire tomber le faux taximen.

Niasse se prononce sur le candidat de l’AFP en 2024

Le Secrétaire général de l’Alliance des forces et progrès (Afp) Moustapha Niasse, a sifflé la fin de la récréation par rapport aux débats relatifs à l’investiture d’un probable candidat de son parti pour la présidentielle de 2024. Niasse s’est voulu plus clair dans sa réponse. D’après lui, l’Afp poursuivra son compagnonnage avec la coalition Benno Bokk Yakaar. Pour le choix du candidat de l’Afp, il déclare que le dernier mot revient au congrès. Avant de soutenir que cela peut être le candidat de Bby ou un autre. En guise de conclusion, M. Niasse de marteler que la décision reviendra au bureau exécutif du parti.

3 élèves et un talibé parmi les 29 manifestants arrêtés à Mbacké

Les élèves ont suspendu les cours à Mbacké, pour exiger la libération de leur camarade Dame Sène qui a été arrêté par la police, à Touba. D’ailleurs, trois autres élèves et un talibé (élève coranique) sont parmi les 29 personnes arrêtées par les éléments du commissariat urbain de Mbacké, vendredi dernier, lors de la manifestation avortée d’Ousmane Sonko.

En effet, les éléments du commissariat urbain de Mbacké, appuyés par le GMI, avaient interpellé 29 personnes pour participation à une manifestation non autorisée. Les forces de l’ordre du commissariat spécial de Touba et ses secondaires avaient mis aux arrêts 28 individus pour participation à une manifestation non autorisée, trouble à l’ordre public et actes de vandalisme, selon des informations de Seneweb. La gendarmerie avait aussi interpellé une dizaine de manifestants. Ces derniers ont été mis à la disposition des limiers, pour les besoins de l’enquête.

Le village de Koumaré ravagé par un incendie

 Un violent incendie s’est déclaré à Koumaré, un village de la commune de Méréto, dans le département de Koumpentoum. Le sinistre a eu lieu, ce lundi, vers 9 heures du matin. Les flammes sont parties d’un feu de brousse avant d’atteindre les différentes cases et habitations du village, sous l’effet du vent violent qui souffle dans cette partie de la région de Tambacounda. Il n’y a aucune perte en vie humaine mais d’importants dégâts matériels sont enregistrés. Plusieurs centaines de cases et d’habitations ont été détruites par le feu, y compris des vivres et des effets vestimentaires. Dans le quartier dit des Sérère, rien n’a été épargné par les flammes. Alertés, les sapeurs-pompiers de Koumpentoum ont relayé les populations locales dans leur combat contre le feu dans ce village complètement ravagé par les flammes. Les habitants lancent un appel à l’État du Sénégal, aux fils du terroir le Ministre Sidiki Kaba, au DG Abdoulaye Ndao et aux bonnes volontés pour bénéficier de vivres et en matériel de construction.

 

Des sapeurs-pompiers sénégalais rejoignent la Turquie

 L’annonce a été faite par le chef de l’Etat Macky Sall, vendredi dernier, à Thiès. Un détachement des sapeurs-pompiers a été envoyé en Turquie. « Suite au tremblement de terre dévastateur qui a secoué le sud de la Turquie, le Sénégal a répondu à la demande d’assistance internationale de la Turquie. Un détachement de sapeurs-pompiers sénégalais a d’ailleurs quitté Dakar pour la Turquie où il va participer aux opérations de secours dans ce pays », informe-t-on dans une note reçue. L’on signale que l’Ambassadrice de Turquie était à l’aéroport AIBD pour magnifier cet exemple de solidarité. Le président de la République, Macky Sall, a aussi décidé d’apporter une aide financière à hauteur de 600 millions F CFA pour les sinistrés de Turquie et de Syrie.

Le procès de l’ex-président Aziz suspendu 15 jours

Le tribunal chargé de juger l’ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz pour enrichissement illicite a suspendu ses audiences pour 15 jours lundi, dernière péripétie de la bataille de procédure en cours depuis le début de ce procès historique. La cour a accédé à une requête de la défense de Aziz qui conteste la constitutionnalité de certains articles sur lesquels repose la procédure et entend saisir le Conseil constitutionnel, a constaté un correspondant de l’AFP. Les avocats de M. Aziz ont 15 jours pour saisir le Conseil constitutionnel, a indiqué l’un d’eux, Me Ciré Cledor Ly, à l’AFP. Le Conseil aura 15 jours pour se prononcer à partir du dépôt des recours, a-t-il ajouté. La décision du Conseil peut entraîner l’annulation du procès, a-t-il dit.

Depuis son ouverture le 25 janvier, le procès s’est résumé à des arguties sur la compétence de la cour ou le maintien ou non en détention de M. Aziz et ses 10 co-accusés. M. Aziz, qui a dirigé de 2008 à 2019 ce pays charnière entre l’Afrique du Nord et l’Afrique subsaharienne, est jugé pour avoir abusé de son pouvoir afin d’amasser une fortune immense, au côté de deux anciens Premiers ministres, d’anciens ministres et hommes d’affaires.

Au moins 19 civils, dont 9 supplétifs de l’armée, tués dans deux attaques au Burkina

 Au moins dix-neuf civils, dont neuf supplétifs de l’armée, ont été tués lors de deux attaques perpétrées jeudi et dimanche dans le nord-ouest et l’est du Burkina Faso, a appris lundi l’AFP de sources locales et sécuritaires. Dimanche, un « groupe de terroristes » a attaqué la localité de Yargatenga (est), près de la frontière du Togo et du Ghana, faisant 12 morts, dont deux Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP, supplétifs civils de l’armée), ont indiqué des sources locales. Quelques jours plus tôt, jeudi après-midi, « une centaine d’hommes armés sur des pickups et des motos » avait ouvert le feu dans le village de Dembo (nord-ouest) faisant 7 morts parmi les VDP, selon un de leurs responsables.

Vérifier aussi

Ndella Madior Diouf

Urgent ! Affaire Ndella Madior: Du nouveau dans l’affaire de la Pouponnière

L’affaire de la pouponnière de Ndella Madior Diouf qui avait secoué la toile connait une …