Locales 2021: Macky Sall a choisi ses « Généraux »
Locales 2021: Macky Sall a choisi ses « Généraux »

Locales 2022 Les syndicalistes balisent le terrain aux politiques

Pendant que les hommes politiques s’affrontent dans une bataille de communication que personne ne veut perdre en multipliant les initiatives, les syndicalistes eux, sont entrés dans un bras de fer avec les autorités publiques. Depuis deux jours, l’intersyndicale du transport est en grève totale paralysant totalement le pays. D’ailleurs, les transporteurs ont haussé le ton en décrétant une grève illimitée et en refusant de parler au seul Ministre Mansour Faye chargé du secteur.

Au moment où une partie des enseignants va entrer en action les 8 et 9 décembre prochains pour une grève, afin de pousser ces mêmes autorités à respecter ses engagements. Et il n’est pas exclu que d’autres secteurs de la vie entrent en action. Pour une raison simple : le moment est propice à l’action. Outre le fait que beaucoup de syndicalistes sont aussi des hommes politiques, il est évident que les moments qui précèdent les joutes électorales sont lourdement chargés pour les régimes en place parce que des opportunités rares de remise en question.

Il s’agit de moments de bilan, de critiques acerbes de la gestion des tenants du pouvoir. Ce sont aussi des instants pendant lesquels les populations restent particulièrement à l’écoute des leaders politiques. Et cela, les syndicalistes en sont très conscients. Ils savent surtout que ce sont des instants où les autorités de l’Etat sont elles aussi, plus promptes à écouter et à céder aux revendications des uns et des autres. Alors, de tradition, les syndicalistes je ratent pas de telles opportunités. Ils s’investissent à fond dans les combats syndicaux dans le double souci de satisfaire le maximum possible leurs revendications mais aussi d’affaiblir le régime en place. Diouf et Wade ont souffert de ses situations et c’est maintenant le cas de Macky.

Les syndicalistes ouvrent ainsi les hostilités, balisent le terrain aux politiques de l’opposition. Cela ne veut pas dire qu’ils n’ont pas matière à se radicaliser. Mais ils profitent aussi de ces moments de faiblesse du régime. Malheureusement, ce sont surtout les citoyens qui vont en pâtir de l’activisme de ses groupes de pression. Car, le contexte est assez difficile avec la Covid-19 et ses effets, la hausse presque généralisée des prix de pratiquement tous les produits, le chômage non-résorbé des jeunes, l’immigration clandestine même le démarrage de la campagne de l’arachide est de bonne augure.  Malheureusement, nous avons peur que les autorités ne puissent pas avoir les moyens de tout régler.

Mais, dans tous les cas il faut impérativement éviter de rompre le fil du dialogue. Car, ce n’est seulement pas ce moyen que des compromis pourront être trouvés afin de restaurer un minimum de sérénité dont le pays a besoin.  Car, d’ici janvier prochain, c’est à dire dans un mois, il faudra que les syndicalistes laissent le terrain aux politiques pour leurs inévitables affrontements. Et si les syndicalistes continuent leurs actions au cours de la période officielle de campagne, cela pourrait leurs démarches suspectes aux yeux de l’opinion. Il est urgent alors de trouver certaines solutions réalistes à des secteurs complètement désorganisés comme le transport où règne une anarchie inacceptable.

Pour ce faire, nous attendons des efforts de tout le monde car les populations, elles, n’en peuvent plus. En clair, même la politique et le social sont liés, il faut impérativement éviter de mélanger les deux combats. Ou en tout de les mener en même temps en janvier.

Assane Samb

A propos de Mor Fall

Check Also

DSC 9487 scaled

Locales 2022: Zahra Iyane Thiam reçoit la visite de Cheikh Abdou Gainde Fatma

A l’occasion de la dernière journée de la campagne Electorale, la candidate de la coalition …

One comment

  1. Les Senegalais doivent se mobiliser pour aider les 6 pays qui ont porte plainte contre le vol de leurs resources naturelle a recuperer leurs bien et condamner les traitres. Il faut collaborer avec les etats unis, l’angleterre, la roumanie, l’australie, singapoor, et la malaisie pour que le gaz et le petrole serve les senegalais pas des badolos de voleurs sans dignite ni honneur. Des madioudo you tekki woul darra.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR