Mali: Fin de l’opération Barkhane

Le président français Emmanuel Macron a annoncé jeudi, lors d’un point presse, la fin de l’opération militaire Barkhane contre les djihadistes au Sahel, selon des modalités et un calendrier qui sera précisé dans quelques semaines. Il s’agit, a-t-il précisé, d’une « transformation profonde » de la présence militaire française au Sahel, avec la fin de l’opération Barkhane « en tant qu’opération extérieure ». Paris continuera de s’impliquer, mais dans un cadre nouveau d’appui aux forces armées locales et avec des effectifs moins importants. L’opération Barkhane s’appuie actuellement sur le déploiement de 5.100 soldats français, notamment au Mali et certaines de ses bases pourraient être fermées à moyen terme.

Un retrait envisagé depuis l’automne dernier, en raison d’une certaine lassitude de Paris après huit ans d’un engagement militaire qui a empêché les djihadistes de s’emparer de Bamako et d’installer un califat islamique d’où ils auraient pu préparer des attentats dans toute la région du Sahel, mais sans pour autant réussir à les éliminer. « Evidemment la France n’a pas vocation à rester éternellement au Sahel », a justifié le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. La France a perdu 55 soldats depuis 2013.

Check Also

l'armée déployée pour la vaccination

Afrique du Sud : l’armée déployée pour la vaccination

En Afrique du Sud, l’armée est appelée à la rescousse pour faire face à une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi

GRATUIT
VOIR