Sarkozy associe les mots «nègres» et «singes» et se voit accusé de racisme

Nicolas Sarkozy se retrouve accusé de racisme après des propos tenus lors d’une interview jeudi 10 septembre au soir dans l’émission Quotidien. Voulant critiquer le « politiquement correct », l’ancien président français fait une association d’idées entre les mots « nègres » et « singes » suscitant l’indignation de la gauche.

C’est en voulant dénoncer l’emprise du « politiquement correct » que Nicolas Sarkozy se prend les pieds dans le tapis.

« Mais cette volonté des élites qui se pincent le nez, qui sont comme les singes et n’écoutent personne… On a le droit de dire singe ? Parce que… On n’a plus le droit de dire les… On dit quoi ? “Les dix petits soldats” maintenant ? C’est ça ? Ouais… Elle progresse la société ! », dit-il ironiquement.

L’ancien chef de l’État évoque la suppression du mot « nègre » dans la nouvelle traduction du roman d’Agatha Christie « Les dix petits nègres ». Mais c’est son association d’idées avec le mot « singe » qui fait bondir une partie de la classe politique.

Cela démontre « un racisme sans masque » juge le patron des socialistes Olivier Faure, alors que pour Ségolène Royal, ce dérapage s’inscrit « hélas dans la droite ligne de son lamentable discours de Dakar » de 2007, où il avait affirmé que « l’homme africain » n’était « pas suffisamment entré dans l’Histoire », écrit-elle sur Twitter.

Face à cette vague d’indignation, d’anciens ou d’anciennes ministres de Nicolas Sarkozy volent à son secours. À l’image de Rachida Dati, pour qui il est inimaginable que l’ancien Président puisse « avoir une once de racisme ».

Auteur RFI

Check Also

Guinée: Les vice-présidents de l’UFDG Dr Fodé Fofana et Kalémodou Yansané arrêtés

Les vice-présidents de l’UFDG, Dr Fodé Oussou Fofana et Kalémodou Yansané, viennent d’être arrêtés par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi

GRATUIT
VOIR