Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
diomaye faye 1

Présidentielle 2024: Bassirou Diomaye Faye privé de temps d’antenne

La Coalition «Diomaye Président» a tenu hier un meeting au niveau du terrain Acapes, avec une forte mobilisation. Une rencontre mise à profit par les souteneurs de Diomaye Faye en prison pour s’offusquer de l’attitude du Cnra qui, selon eux, a «privé d’antenne» leur candidat dont l’élément devait passer sur la Rts pour marquer le démarrage de sa campagne électorale.

«Les candidats à l’élection présidentielle devaient avoir chacun son temps de parole à la Rts. Le mandataire et moi, nous nous sommes rendus à la Rts, nous avons fait régulièrement l’enregistrement. La Rts a diffusé des éléments pour justement montrer au Peuple sénégalais que nous avons été bien présents et que les choses s’étaient bien passés. Mais curieusement, nous avons été rappelés il y a trente minutes ou une heure par le Cnra, nous disant qu’ils ne diffuseront pas l’élément de Bassirou Diomaye Faye», a dit, dans une déclaration, Moustapha Guirassy, directeur de campagne de la Coalition «Diomaye Président».

Publicités

Et ce dernier de décliner la raison avancée par le Cnra. «Et la raison qu’ils évoquent, c’est que le candidat doit, lui-même, en personne, se rendre à la Rts, alors qu’ils savent bel et bien qu’il est en détention arbitraire», rembraie M. Guirassy. Soutenant que «le Président Macky Sall cherche à réduire les chances du candidat Bassirou Diomaye Faye» à travers cette décision du Cnra de lui «ôter son droit de communiquer». «Malheureusement, on lui refuse encore une fois ce droit.

Et nous interpellons le Président Macky Sall, qui tente de réconcilier entre guillemets le Peuple sénégalais, qui a dialogué, qui veut apaiser. Mais nous lui disons en réalité qu’il n’a pas encore lâché prise. Et ceci n’est qu’une étape dans son stratagème, sa stratégie d’Etat pour se maintenir encore et pour réduire les chances du candidat Bassirou Diomaye Faye», regrette Moustapha Guirassy. «C’est une atteinte grave au droit du candidat Bassirou Diomaye Faye», dénonce Moustapha Guirassy, qui indique que «l’accès à la Rts avait été refusé» au mandataire de la Coalition «Diomaye Président».

La présentatrice du journal de la campagne sur la Rts a évoqué les dispositions légales, qui empêchent la diffusion du temps de passage du candidat Diomaye Faye. Ce meeting s’est tenu en présence de leaders comme Habib Sy, candidat à l’élection présidentielle. Ce dernier a pris la parole pour louer «l’intelligence de Ousmane Sonko d’avoir choisi plusieurs candidats dont Cheikh Tidiane Dièye, Bassirou Diomaye Faye et, lui, pour se présenter à l’élection présidentielle après avoir été injustement emprisonné». «S’il n’avait pas choisi plusieurs candidats, nous ne ferions pas cette campagne. Si je suis aujourd’hui candidat, c’est grâce Ousmane Sonko. J’étais dans le système, j’en suis ressorti sans que l’on me reproche quoi que ce soit. Ousmane Sonko m’a dit : «doyen, du moment que vous connaissez mieux le système que moi, venez à mes côtés, pour être le maçon  qui va détruire le système» ; et, lui, se propose d’être l’architecte qui va reconstruire un autre système», argumente l’ancien ministre sous Wade.

Ce dernier de railler le candidat de la coalition présidentielle. C’est «un candidat bourgeois», ainsi a-t-il dit à propos de Amadou Ba. «Macky Sall a choisi un candidat de salon», déclare Habib Sy, qui promet «une victoire éclatante» au candidat de la coalition «Diomaye Président» au soir du 24 mars.

Mamadou Lamine Dianté dit tabler sur «75%» en parlant de la victoire prochaine du candidat Bassirou Diomaye Faye, alors que «El Malick Ndiaye lui a demandé d’augmenter le pourcentage en le portant à 78%».

Vérifier aussi

telechargement 4 5

Vol à l’ENA : Deux agents pris en flagrant délit

Une affaire rocambolesque de vol éclabousse l’École nationale d’administration (ENA). Deux agents de la prestigieuse …