Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
armesss 660x330 1

Thiès: Démantèlement d’un réseau de fabrication et de vente d’armes à feu

La Section de recherches (SR) de Thiès a démantelé un vaste réseau de fabrication, réparation et de vente d’armes à feu. Les gendarmes  ont effectué une descente musclée à Pout où ils ont saisi une dizaine d’armes à feu et une trentaine de munitions.

Un forgeron âgé de plus de 60 ans, était à la tête d’un mafia de trafique d’arme à la cité du Rail. En effet, I. Diaw, parce que c’est de lui qu’il s’agit, tenait discrètement son atelier où il achetait, réparait et vendait clandestinement des armes à feu et munitions. Le vieil homme a agi durant plusieurs années sans être nullement inquiété.

Après investigations, le gendarme en chef de cette unité d’élite et ses hommes se sont déployés à Pout. La perquisition de l’atelier du vieux I. Diaw s’est révélée fructueuse. Au total, une dizaine d’armes (dont 3 fusils et 5 armes artisanales avec leurs chargeurs) et une trentaine de munitions, ont été saisies. Mis aux arrêts et interrogé sur procès-verbal, le forgeron a lâché le morceau.

L’homme âgé de plus de 60 ans a confié qu’il a agi clandestinement depuis plusieurs années. Le forgeron a, dit-il, hérité ce métier de son père.


Poursuivi pour plusieurs chefs d’accusation dont trafic, détention, vente illégale d’armes à feu et de munitions, I. Diaw a été présenté hier mercredi au procureur de la République, d’après toujours nos confrères. En attendant, l’enquête suit son cours.

Vérifier aussi

Douane K Ayib Drogue 7

Interpellé avec 254 plaquettes de « KUSH »: Un chauffeur condamné à 3 ans de prison ferme

Siaka C., un chauffeur, né en 1987, a écopé de trois ans de détention pour …