Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi: KOGN BI

Top infos Rewmi: Les trois gardes pénitentiaires et les complices de Boy Djinné, Dame Sy et Cheikh Ndiaye croupissent en prison, Barthélémy Dias fait de graves révélations sur Macky Sall et Antoine Diome, Le chauffeur malien qui conduisait le camion qui a occasionné la mort des trois envoyés spéciaux de Leral a été condamné…

Rassemblement M2d

Le M2D organise, aujourd’hui vendredi,  à 15 heures, un grand rassemblement à la place de la Nation pour exiger la libération « sans condition » des huit (8) jeunes, toujours détenus suite aux violentes manifestations de mars dernier. Ousmane Sonko appelle à une présence massive lors de ce rassemblement. D’après le leader de Pastef, Macky Sall est  resté sourd à la médiation du khalife sur la libération  de tous les détenus politiques. L’opposant lui tient responsable de tout ce qui arrivera et donne rendez-vous à tous les militants et sympathisants. Rappelons que  8 jeunes sont actuellement en détention. Il s’agit de Demba Diédhiou, Abdourahmane Diallo, Mouhamed Mané, Babacar Diagne, pour la prison de Ziguinchor.  Et Ndongo Diop, Moussa Gueye, Galass Gueye, Ablaye fall Bay fall à Diourbel.

Barth’

Barthélémy Dias fait de graves révélations sur Macky Sall et Antoine Diome. “Le Président Macky Sall et son Gouvernement n’ont pas l’intention d’organiser les élections Locales du 23 janvier 2022…“, selon Barthélémy Dias. Le maire de Sacré-Cœur Mermoz estime que tenir une date ou signer un décret qui n’est pas publié dans le journal officiel ne sont pas une preuve qu’il veut tenir ces élections. A l’en croire, “le Président Macky Sall et l’Etat du Sénégal sont en train de violer la loi électorale… Ce Code électorale dit que chaque année, on doit organiser une révision des listes électorales. Et c’est une révision permanente. Et c’est stipulé dans l’article L-39 du Code électoral”. Et d’ajouter que “chaque année, du 1er février au 31 juillet, tout citoyen désireux de s’inscrire dans une liste, peut le faire de façon automatique…“, précise Barth.

Il poursuit : “Et ils font exprès. Leur objectif c’est de pousser les jeunes à aller chercher des cartes d’identités dans les commissariats parce qu’il n’existe pas de commission de révision des listes. Et de là, il sera mentionné sur leurs cartes qu’ils ne sont pas inscrit dans les fichiers (…) Le Président Macky Sall et son ministre de l’Intérieur ont introduit dans le fichier plus de 400 mille électeurs…”

Mandat de dépôt

Du nouveau dans l’affaire de l’évasion de Boy Djiné. Les trois gardes pénitentiaires et les complices de Boy Djinné, Dame Sy et Cheikh Ndiaye croupissent en prison. Ils ont été placés sous mandat de dépôt, hier jeudi 10 juin par le juge du 8e cabinet d’instruction au Tribunal de grande instance hors classe de Dakar. Les matons sont accusés d’avoir aidé ou assisté Baye Modou Fall alias Boy Djiné lors de son évasion survenue le 30 mai dernier au Camp pénal de Liberté VI. En ce qui concerne, les deux autres, ils ont été arrêtés à Missirah (Tambacounda) en même que le présumé auteur alors qu’ils tentaient de quitter le pays, le 3 juin dernier.

Agents Leral

Le chauffeur malien qui conduisait le camion qui a occasionné la mort des trois envoyés spéciaux de Leral a été condamné. Agent au Grand Moulin de Bamako, ce chauffeur, qui répond au nom de Sidy Traoré, va purger une peine d’un (01) an ferme. Il doit également payer une amende de 106000 F CFA qu’il devra verser au Trésor public. Son permis de conduire a été également suspendu pour 2 ans. Pour rappel, l’équipe de reportage du site d’informations Leral.net, de retour de mission, le 31 mai dernier, dans le cadre d’une tournée économique du président Macky Sall, avait eu un violent accident qui avait coûté la vie au journaliste Abou Mamadou Sy, le cameraman Mamadou Yoro Diallo et le chauffeur Ousmane Ndiaye.

“Kilifeu”

Déféré hier, Kilifeu a bénéfice d’un retour de parquet. Placé en garde à vue hier, il va passer la nuit au commissariat central de Kaolack. Il est visé pour rébellion, outrage à agent dans l’exercice de ses fonctions et trouble à l’ordre public. Le sort du membre de Y’en a marre est désormais entre les mains du ministère public. Le mouvement exige sa libération immédiate. Selon ses camarades : “ceci n’est qu’une réaction disproportionnée de l’autorité face à un citoyen qui n’a voulu qu’exercer un droit constitutionnel, celui de la liberté de marche pacifique”. Pour rappel, la manifestation, organisée par les prestataires de la Senelec, n’était pas autorisée. Les manifestants qui ont défié l’autorité préfectorale se sont heurtés à la police. Plusieurs d’entre eux, ont été arrêtés.

Cesti

25 étudiants de la 48e promotion du Centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI), dont le parrain est le défunt journaliste Saliou Traoré, ont reçu, ce jeudi, leur diplôme de fin de formation, au terme de trois ans d’études en journalisme. Ces 25 sortants comprennent huit journalistes de presse écrite, sept journalistes de radio et 10 journalistes de télévision. Ils ont reçu leur diplôme en présence du ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, sous le parrainage à titre posthume de l’ancien journaliste Saliou Traoré. La formation reçue a duré trois ans.

FDS/Les Guelwaars

FDS/Les Guelwaars organise un meeting d’inauguration de son siège régional de Thiès le dimanche 13 juin 2021 à partir de 15h. Le siège qui porte le nom de «Kër Ibrahima Sarr» se situe au boulevard de Mbour 1, près du «garage clando». Les leaders de l’opposition et de la société civile participeront à cette manifestation. A cette occasion, le secrétaire général de FDS/Les Guelwaars, Dr Babacar Diop fera une importante déclaration sur la situation politique régionale et nationale.

Check Also

l'armée déployée pour la vaccination

Afrique du Sud : l’armée déployée pour la vaccination

En Afrique du Sud, l’armée est appelée à la rescousse pour faire face à une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi

GRATUIT
VOIR