«La seule certitude désormais c’est l’incertitude»

Le monde n’est pas seulement à nous. Nous faisons en réalité partie d’un  système global où il faut composer avec les végétaux, les animaux et les minéraux.

Et donc, ce n’est pas l’homme qu’il faudrait interroger sur les mécanismes intimes de la nature, mais bien la nature sur l’homme.

Parce qu’en vérité, nous ne sommes qu’un infime maillon de cette merveilleuse chaîne qu’on appelle la nature et qui, dans l’immensité infinie de sa prodigalité, renouvèle sans cesse et positivement.

Bornés par le temps, humiliés, terrorisés par des êtres mystérieux invisibles mais réels qui ont bouleversé toutes nos certitudes et déréglé nos machines compensé les plus indescriptibles, les plus perfectionnés, nous savons désormais que nous ne sommes pas les maitres du jeu.

Nous sommes tenus en laisse par ces êtres mystérieux invisibles dont corona qui a fini par nous mettre d’accord sur notre finitude dans le monde qui ne tient qu’à un seul fil.

La seule certitude désormais c’est l’incertitude. L’incertitude de nos lendemains planifiés comme un métronome, l’incertitude des rêves de grandeur, de nos ambitions démesurées, de peuple élu de Dieu.

‘’Corona’’ est bien l’absent présent, l’indésirable invité, le curseur qui régule nos prétentions et nous invite à nous placer à la droite du père à l’heure de la prière, à l’heure de la réflexion, à l’heure de la morale productive.

Et c’est ainsi seulement que nous réconcilierons foi et action, tolérance et respect, humanisme et production.

Pape Elhadji Amadou Fall

Check Also

Attention aux litiges fonciers!

La question mérite d’être posée au regard des logiques de bulldozers et de silence que …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi

GRATUIT
VOIR