Baisse des prix: Aminata Assome mobilise les délégués de quartiers
Baisse des prix: Aminata Assome mobilise les délégués de quartiers

Baisse des prix: Aminata Assome mobilise les délégués de quartiers

Pour une application rigoureuse de l’arrêté fixant les prix de certaines denrées, le ministre du commerce et des Pme a rencontré les délégués de quartiers, plus proches de population, Samedi dernier.

Pour permettre à chacun de jouer sa partition pour le respect des prix de certaines denrées fixés par l’Etat, le ministère du commerce et de Pme a organisé une rencontre avec les délégués de quartier de Dakar ce Samedi. La tutelle a rencontré, ce samedi 11 septembre, les chefs de quartiers de Dakar, qui devraient servir de relais pour le respect des nouveaux prix dans les différents quartiers de la capitale sénégalaise. Après Dakar, les conseils régionaux de la consommation fixent, à leur tour, les prix. Le coût du transport pourrait entraîner une hausse de 10 à 15 F CFA, selon la zone.

La rencontre, présidée par Assome Aminata Diatta, visait à présenter aux délégués de quartiers les mesures de stabilisation des prix et de soutien aux ménages. Ainsi, ils ont été plus outillés afin de servir de relais dans les différentes quartiers de la capitale. En effet, le délégué de quartier étant plus proche de la population et donc du boutiquier, il est important, selon le ministre du commerce, qu’il soit informé pour une meilleure sensibilisation sur les dispositions prises par l’Etat concernant les prix.

“Il est plus facile pour le délégué de sensibiliser les boutiquiers puisqu’il les connaît et vit avec aux” a confirmé Mme Guiro porte parole des femmes délégués de quartiers. Selon elle, “la hausse des prix se fait sentir partout dans le monde. s’il l’Etat fait des efforts pour faire baisser les prix nous ne pouvons que saluer cette mesure et sensibiliser les commerçants pour que les prix fixés soient respectés au bonheur du consommateur”.

Sur 2000 boutiques visitées, 25 à 30% des commerçants n’ont pas respecté l’arrêté fixant les nouveaux prix de certaines denrées de grande consommation, d’après les statistiques fournies par le ministre du Commerce et des Petites et moyennes entreprises (PME).

Pour autant sur le terrain, le ministre du commerce et des Pme continue son travail de contrôle et de sensibilisation pour préserver le pouvoir d’achat des sénégalais.  Pour rappel le prix de l’huile de palme raffinée est fixé à 1200 F CFA, et le litre et l’huile en dosette de 250 ml à 350 F CFA, par arrêté ministériel. Le sucre cristallisé devra être cédé à 600 F CFA, le kilogramme, et le riz brisé non parfumé à 300 F CFA, le kg.

Check Also

1029 boutiques visitées

La  traque des « mauvais » commerçants s’accentue dans la région de Dakar. A Guédiawaye, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi

GRATUIT
VOIR