Boy Djiné entame une grève de la faim
Boy Djiné entame une grève de la faim

Justice: Boy Djiné lors de son procès a reconnu être l’auteur des vols qui lui sont imputés mais…

Baye Modou Fall alias Boy Djiné a comparu, hier mardi, à la barre de la chambre criminelle du tribunal de grande instance de Dakar. Face aux juges a reconnu être coupable des accusations qui lui sont imputées. En effet , il poursuivi pour association de malfaiteurs, vol en réunion avec escalade et usage de moyens de locomotion, il est en détention depuis 15 ans. 

Baye Modou Fall alias « Boy Djiné » , revient sur ses multiples évasions lui ont valu le sobriquet. En effet, ce dernier considéré comme Michaël Scofield,  un personnage de la série Prison Break. Après ses nombreuses tentatives d’évasions souhaite maintenant sortir par la grande porte. Après que sa demande de mise en liberté provisoire est rejetée le 19 juillet dernier lors de son procès qui a été renvoyé à la date d’hier, 4 octobre 2022, Boy Djiné a été finalement jugé hier, devant la chambre criminelle de Dakar pour des faits qui datent de 15 ans.

Les poursuites contre lui ont été abandonnées parce que tout simplement les droits de la défense ont été violés. Ce qui fait que la procédure a été déclarée nulle après les faits d’association de malfaiteurs, vol en réunion avec escalade et usage de moyens de locomotion. De même le parquet avait interjeté appel et il est resté maintenu en prison jusqu’à ce jour. Ce qui fait que c’est pour ces mêmes faits qu’il a comparu, hier, à la barre de la chambre criminelle de Dakar. L’affaire a été jugée en l’absence des parties poursuivantes qui n’ont pas jusque-là déferré à la convocation du juge. Interrogé sur les faits, Boy Djiné a reconnu certains vols qu’il a commis dans quelques endroits avant de se confondre en excuse.

Le mis en cause a tout de même reconnu être l’auteur des vols qui lui sont imputés à l’hôtel Lagon et à Mbour mais regrette tout en présentant ses excuses. Selon lui,  Il y a un acharnement sur sa personne depuis son entré en prison 2008», a-t-il confié au juge. Après ses observations, le substitut du procureur a requis 20 ans de réclusion criminelle contre Baye Modou Fall qui a déjà purgé 15 ans. L’un des avocats de la défense, en l’occurrence Me Maïmouna Dieye, a souligné que dans ce dossier, à part les témoignages, aucune partie civile ne s’est présentée.

Me Doudou Ndoye de renchérir : « C’est un dossier qu’on a aggravé pour destituer ce petit garçon. Il a été à la chambre criminelle des mineurs en 2009. C’était un jugement à l’occasion d’une de ses évasions. Il n’a pas tué, ni poignardé personne. Ce qui a été fait, est impardonnable. Le juge d’instruction a violé les textes. Aucun prélèvement n’a été pris pour confirmer les accusations». À l’issue des débats, le juge a mis l’affaire en délibéré. Le jugement sera rendu le 15 novembre prochain.

Source: Actusen

A propos de Mor Fall

Check Also

20160926 1 6 1 1 0 obj12848694 1

DAHRA DJOLOFF : Un ferrailleur meurt par électrocution

Le drame a eu lieu hier mardi à Dahra Djoloff plus exactement à la gare …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR