Mieux manger pour mieux vivre: Les recommandations de "Nestle Sénégal"
Mieux manger pour mieux vivre: Les recommandations de "Nestle Sénégal"

Mieux manger pour mieux vivre: Les recommandations de « Nestle Sénégal »

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), en Afrique de l’Ouest des millions de personnes souffrent de carence en micronutriments. Ces micronutriments, tels que les vitamines et minéraux sont disponibles dans l’alimentation, et essentiels au bon fonctionnement du corps humain. Pour bien vivre, il est dès lors capital de bien manger (Nestle).

Dans un contexte d’inflation et au regard du faible niveau de revenus d’une bonne partie de la population, il est important de promouvoir une éducation nutritionnelle en faveur des produits locaux nutritifs, accessibles et pouvant conduire à une alimentation saine et diversifiée. Très souvent la quantité est préférée à la qualité des mets. Là où on pourrait opter pour un régime alimentaire diversifié, on choisit plutôt un régime pauvre en nutriments essentiels. S’en suivent alors des carences nutritionnelles. Ainsi, Nestlé, en tant qu’acteur majeur de l’agroalimentaire a placé la Nutrition au cœur de sa stratégie, pour contribuer à une meilleure qualité de vie des populations.

Publicités

Dans un communiqué dont copie nous est parvenue, ladite structure affiche sa volonté de favoriser la promotion d’une bonne alimentation pour améliorer les indicateurs de santé. Au Sénégal, cette ambition s’illustre à travers la fortification de ses produits et l’attachement au respect des normes de sécurité sanitaire de denrées. La Fortification des produits, une proposition de réponse aux carences en micronutriments. Lorsque que l’on soulève la problématique des carences en micronutriments, l’une des plus courantes est la carence en fer. La carence en fer peut entraîner une anémie qui se traduit par un état de faiblesse généralisée exposant à des risques élevés de maladies graves une diminution des capacités cognitives (manque de concentration et de motivation, faible rendement intellectuel).

Au Sénégal en 2019, la banque mondiale affirmait que 56% des femmes enceintes et 68% des enfants de moins de 5 ans sont particulièrement vulnérables à cette carence. En 2020, les enquêtes démographiques et sanitaires ont montré que plus de 70% des enfants de moins de 5 ans sont anémiés par carence en fer. La carence en iode est également un problème de santé publique en Afrique de l’Ouest. L’iode est essentiel pour le bon fonctionnement de la glande thyroïde et le développement du cerveau. Une carence en iode peut entraîner des troubles de la thyroïde, des retards de développement et des problèmes de santé mentale. Pour lutter contre la carence en micronutriments en Afrique de l’Ouest l’accès à une alimentation diversifiée et équilibrée, la fortification des aliments de base avec des vitamines et des minéraux, et l’éducation sur l’importance d’une alimentation saine constituent des leviers non négligeables. Consciente de son rôle à jouer dans la lutte contre de telles problématiques de Santé Publique, Nestlé s’engage à fournir des produits alimentaires nutritifs, accessibles, et à sensibiliser les consommateurs à l’importance d’une alimentation équilibrée.

Le leader mondial de l’agroalimentaire croit au pouvoir de la bonne alimentation pour améliorer la qualité de vie des populations actuelles et des générations futures. La fortification de ses produits en micronutriments en fait partie. En renforçant ses produits de consommation courante en iode, en fer ou encore en vitamines C et D selon les recommandations de l’OMS, Nestlé espère contribuer ainsi à la lutte contre ces diverses carences et améliorer la qualité de vie de ses consommateurs. Pas de bonne alimentation sans Sécurité Sanitaire des Aliments Une bonne alimentation et la sécurité sanitaire des denrées alimentaires vont de pair pour garantir une bonne santé. Une alimentation saine fournit les nutriments nécessaires pour maintenir un système immunitaire fort, favoriser la croissance et le développement, et prévenir les maladies chroniques telles que l’obésité, le diabète et les maladies cardiovasculaires. La sécurité sanitaire des denrées alimentaires assure que les aliments que nous consommons ne nous exposent pas à des risques pour la santé. Cela implique de prévenir, de détecter et de gérer les risques liés aux aliments tout au long de la chaîne alimentaire, de la production à la consommation. En effet, lorsque les denrées alimentaires ne sont pas produites, transformées, stockées ou préparées de manière sûre, elles peuvent devenir des vecteurs de maladies.

Les gouvernements, les organismes de réglementation et les entreprises alimentaires jouent un rôle clé dans la mise en œuvre de normes et de réglementations strictes pour garantir la qualité et la sécurité des aliments. Les entreprises alimentaires, jouent un rôle crucial dans la sécurité sanitaire des aliments. Elles sont responsables de la production, de la transformation et de la distribution des aliments, et elles doivent s’assurer que leurs produits sont sûrs et conformes aux normes de qualité. Nestlé met en œuvre des systèmes de gestion de la sécurité alimentaire rigoureux, tels que le système de gestion de la sécurité des aliments (SMSA), pour garantir la sécurité et la qualité de ses produits. L’entreprise effectue des contrôles de qualité réguliers, des audits internes et externes, et collabore avec les autorités réglementaires, fournisseurs et partenaires pour garantir la sécurité de la chaîne d’approvisionnement alimentaire. En marge de la Journée Mondiale de l’Alimentation, Nestlé Sénégal a par ailleurs organisé un atelier de partage avec le Comité National du Codex Alimentarius (CNCA) – ayant pour mission de veiller au respect de la réglementation en vigueur dans la fabrication et la commercialisation des produits alimentaires – pour conférer autour du processus de normalisation ainsi que la fixation des limites maximales des additifs alimentaires, au détour d’une visite d’usine. « Lorsqu’une industrie telle que Nestlé dit utiliser tel additif alimentaire en respectant les normes CODEX, c’est très encourageant et cela montre aussi son niveau d’engagement à produire de la qualité. Je salue également l’initiative de la visite d’usine pour les différents membres car il est important de communiquer avec transparence avec les populations sur tous les produits fabriqués » note le Professeur Amadou DIOUF, Président du CNCA.

Les consommateurs ont également un rôle important à jouer dans la sécurité sanitaire des aliments. Il est essentiel de suivre les bonnes pratiques d’hygiène alimentaire, telles que le lavage des mains avant de manipuler les aliments, la cuisson adéquate des aliments, la conservation des aliments à des températures adéquates et l’éviction des aliments périmés ou contaminés. La sensibilisation et l’éducation des consommateurs sur les risques alimentaires et les bonnes pratiques alimentaires sont également essentielles pour prévenir les maladies d’origine alimentaire. « L’atelier et la visite d’usine ont permis de sensibiliser par rapport à certaines rumeurs sur les additifs alimentaires, les bouillons et notamment le Monosodium Glutamate (MSG). Je pense que cela a été une journée riche qui a permis aux consommateurs représentés par leurs associations, de s’informer sur les produits de Nestlé et s’assurer que ces produits respectent les normes sénégalaises et internationale, reconnues et qui ont pour objectif principalement de protéger la santé des consommateurs. Globalement, je suis rassuré en tant que chercheur et en tant que consommateur par ce que j’ai vu » témoigne le Professeur Amadou DIOP, Enseignant et Chercheur, Professeur titulaire de Chimie Analytique et Bromatologie à la Faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Ontologie de l’UCAD. Good Food Good Life, bien plus qu’un slogan, une raison d’être La firme du Bien manger Bien Vivre met en effet l’accent non pas sur la création de valeur ajoutée mais parle de Valeur Partagée, notion directement liée à sa vision de faire du business en impactant de manière positive l’environnement dans lequel elle évolue.

Cette Création de Valeur Partagée, basée sur trois piliers que sont les Individus et leurs Familles, les Communautés et la Planète, se traduit notamment par le biais de plusieurs initiatives, telles que les Journées Portes Ouvertes de la Fabrique MAGGI où les visiteurs peuvent observer d’eux mêmes les procédés de fabrication, les ingrédients utilisés et recevoir des recommandations d’utilisation des produits. Durant les Forums de Leaders D’Opinion qui se déroulent en régions, les différents groupes de leaders d’opinion sont invités à une visite d’usine virtuelle en marge d’ateliers de renforcement de connaissances pour une bonne alimentation avec des Nutritionnistes. Toutes ces activités permettent de partager un savoir nutritionnel avec les populations afin de faciliter de meilleurs choix alimentaires et ainsi sensibiliser sur certaines pathologies, notamment les Maladies Non-Transmissibles souvent imputables à une mauvaise alimentation. En conclusion, la bonne santé, la bonne alimentation et la sécurité sanitaire des denrées alimentaires sont interdépendantes. Une alimentation saine et équilibrée est essentielle pour maintenir une bonne santé, tandis que la sécurité sanitaire des denrées alimentaires garantit que les aliments que nous consommons sont sans danger pour notre santé. En travaillant ensemble, les organismes de réglementation, les entreprises alimentaires et les consommateurs peuvent promouvoir une alimentation saine et sûre pour tous.

Ngoya Ndiaye

Vérifier aussi

Urgent! Nouvelles découvertes: Manger moins de cet acide aminé pourrait impacter la longévité et la prise de poids

Urgent! Nouvelles découvertes: Manger moins de cet acide aminé pourrait impacter la longévité et la prise de poids

Manger moins permettrait d’allonger la durée de vie. Des chercheurs américains ont ciblé un acide …